Nucléaire: Exercice d'urgence à la centrale de Gravelines

SÉCURITÉ La plus grosse centrale nucléaire d'Europe teste sa sécurité au cours d'un exercice de simulation de crise...

Mikaël Libert
— 
Exercice de sécurité civile à Gravelines en janvier 2011.
Exercice de sécurité civile à Gravelines en janvier 2011. — M.Libert / Archives 20 Minutes

Pas de panique, ce n'est qu'un exercice. Mardi, le centre nucléaire de production d'électricité de Gravelines, près de Dunkerque, procède à une simulation de crise. Cet exercice est prévu de longue date dans le cadre du programme national mis au point par les autorités et EDF.

Des mesures anti drones?

Ce n'est pas, comme en 2011, une simulation «grandeur nature» mais un entraînement «d'état-major» où les moyens de sécurité civile ne sont pas déployés. Mardi, l'objectif est donc de tester le dispositif prévu en cas d'urgence nucléaire dans le cadre d'une crise consécutive à un incident sur les installations de la centrale. Le type d'incident n'a pas été précisé, comme il n'a pas été précisé non plus s’il était envisagé de tester d'éventuelles mesures «anti drones».

Par ailleurs, cinq établissements scolaires proches de la centrale, à Gravelines et Bourbourg, vont en profiter pour mettre à l'épreuve leur plan de mise en sûreté et les enfants seront informés sur les mesures à prendre en cas d'incident nucléaire.