Tourcoing: La gale met l'école en état de siège

Santé A Tourcoing, une école maternelle pourrait être fermée provisoirement car elle ne parvient pas à se débarrasser de la gale...  

Olivier Aballain

— 

L'école maternelle de la rue Corneille à Tourcoing
L'école maternelle de la rue Corneille à Tourcoing — Google Street View

L'inquiétude grandit chez les parents d'élèves de l'école maternelle Pierre-Corneille de Tourcoing. Depuis la rentrée de janvier, l'établissement est affecté par une épidémie de gale dont il ne parvient pas à se débarasser. La ville envisage de fermer l'école provisoirement pour parvenir à éradiquer le parasite responsable des démangeaisons, le sarcopte.

Trois jours d'éviction non respectés

Officiellement, le nombre de cas répertoriés se monte à treize, selon France 3. Cependant il est probable que certains cas aient été passés sous silence par des familles soucieuses de ne pas retirer leurs enfants de l'école. Car le diagnostic de la gale implique automatiquement une éviction de l'enfant de l'école pendant trois jours.

«Il faut bien que les enfants aillent à l'école, et puis moi je travaille», témoigne ainsi une maman interviewée par France 3. Résultat: malgré la désinfection des locaux, réalisée selon la Voix du Nord les 15 et 16 janvier, l'école n'a pas réussi à enrayer la progression du parasite.

A l'Agence régionale de Santé (ARS), on appelle parents et autorités à ne «pas paniquer». «La gale n'est pas une maladie grave. C'est une maladie gênante mais dont on peut se débarrasser à condition de respecter les recommandations*»... D'ailleurs «il n'y a pas de tendance à la hausse des cas de gale en milieu scolaire» dans la région, complète l'ARS.

Traitement de la gale publié par oaballain

*L'ARS Nord-Pas-de-Calais a édité une plaquette très utile pour conseiller les familles ayant détecté un cas de gale.