Roubaix: Le célèbre café «Chez Salah» bientôt promis à la rénovation

URBANISME Salah Oujdane, patron du café totem qui relie l'ancienne et la nouvelle zone de l'Union, à Roubaix, espère une rénovation prochaine...

Olivier Aballain

— 

Chez Salah à Roubaix, le 29 septembre 2011.
Chez Salah à Roubaix, le 29 septembre 2011. — M.LIBERT/20 MINUTES

En 2011, la photo de cette double façade, dressée au milieu des gravats de la zone de l'Union, avait  fait de «Chez Salah» le café le plus connu de la métropole lilloise. Depuis, le quartier s'est reconstruit en «pôle d'excellence» et Salah Oudjane tient encore la barre. Et selon la Voix du Nord, il a bon espoir d'obtenir enfin une aide à la rénovation auprès de la ville de Roubaix.

Patrimoine à sauvegarder

Il faut dire que «Chez Salah» est presque un élément du patrimoine: l'établissement est l'un des seuls liens tangibles qui subsistent entre l'ancienne zone de l'Union, en chantier depuis 2007, et le quartier moderne qui sort peu à peu de terre sous la plume des urbanistes.

Le maire de Roubaix ne s'y est pas trompé. L'édile, nouvellement élu en mars, a profité d'une visite au cafetier pendant les fêtes pour jouer au Père Noël, en évoquant une aide à la rénovation.

Salah Oudjane dans son café en 2011 - M.LIBERT/20 MINUTES

Interrogé par la Voix du Nord, Guillaume Delbar (UMP) confirme: «J'aimerais que le lieu devienne emblématique. Mais les modalités et le cadre sont à préciser». Salah Oudjane réclame cette aide le lancement des travaux qui ont «sali» sa façade.

Un temps menacé de destruction (le gaz et le téléphone avaient même été coupés), «Chez Salah» aura 50 ans cette année, rappelle la Voix du Nord. Et son avenir semble assuré: il paraît que Farid, le fils du patron, est candidat à la reprise.