Eglise de Bollezeele (Nord)
Eglise de Bollezeele (Nord) — Google Street View

JUSTICE

Nord: Un prêtre jugé pour trente ans d'agressions pédophiles

La cour d'assises du Nord juge jusqu'à vendredi l'ancien curé de Bollezeele, arrêté en juillet 2012 suite à la plainte de deux enfants de son ex-paroisses, à Loos...

Les faits ont été révélés en 2012 par deux lettres anonymes envoyées à la police et à l'évêché de Lille. Le procès du curé de Bollezeele, dans le Nord, a débuté ce lundi devant la cour d'Assises du Nord, à Douai.

Selon France 3, l'homme d'église est soupçonné d'une trentaine de faits de pédophilie au total à partir des années 1970, dont les deux tiers environ sont déjà prescrits et ne seront pas jugés.

Viols sur mineurs et personnes vulnérables

L'individu a exercé à Loos dans les années 1970 puis, selon la Voix du Nord, à La Madeleine, Leffrincoucke, Dunkerque, Loon-Plage, Petit-Fort-Philippe, Merville, et Bollezeele jusqu'à son arrestation en juillet 2012.

C'est l'une de ses victimes loossoises présumées, un homme aujourd'hui âgé d'une trentaine d'années, qui a le premier ouvert la boîte de Pandore en accusant de viol celui qui officiait dans cette paroisse du sud de Lille dans les années 1980. Aux enquêteurs son frère aurait également déclaré avoir subi les abus du prêtre, lequel a spontanément cité huit victimes au moment de son arrestation.

L'homme, poursuivi pour viol sur mineurs et personnes vulnérables, risque jusqu'à 20 ans de prison. Les débats se tiennent jusqu'à vendredi.