Ligue 1: Les finances du Losc sont dans le rouge

FOOTBALL Le club nordiste accuse un déficit de 16,4 millions d'euros...

Francois Launay

— 

Michel Seydoux, leprésident du Losc.
Michel Seydoux, leprésident du Losc. — M. libert / 20 Minutes

Le Losc doit faire des économies. C'est ce que devrait annoncer Michel Seydoux, le président du club, ce mercredi après-midi lors du conseil d'administration annuel. Selon l'Equipe, Lille accuse un déficit de 16,4 millions d'euros pour la saison 2013/2014.

Si Lille a récupéré 30 millions d'euros de la vente de joueurs la saison dernière (Chedjou, Payet, Thauvin, Origi), cela n'a pas suffi à combler son déficit. Interdit de recrutement l'hiver dernier par la DNCG, le club devrait réduire sa masse salariale. Mais celle-ci a augmenté d'1,5% en fin de saison pour atteindre 58,7 millions d'euros. Depuis, le Losc a renégocié à la baisse plusieurs contrats (Martin, Elana).

Lille espère que Marc Coucke va s'investir davantage

Mais il reste encore beaucoup d'économies à faire. Si Lille a comblé une partie de ses dettes la saison dernière, le club a aussi souscrit un emprunt obligataire de vingt millions d'euros garanti sur le domaine de Luchin, son centre d'entraînement. Pour épurer ses comptes, le club nordiste compte sur l'arrivée aux commandes du club de Marc Coucke.

Actionnaire minoritaire du club depuis septembre dernier (il a investi 3,25 millions d'euros), l'homme d'affaires belge a la capacité financière de régler les problèmes du Losc. Reste à savoir si le fondateur du groupe pharmaceutique Omega Pharma est prêt à investir beaucoup. De ça dépendra sans doute l'arrivée d'un attaquant cet hiver. Au passage, l'Equipe révèle que Michel Seydoux toucherait 13.000 euros net par mois en tant que président du Losc.