Dumont risque trente ans

JUSTICE La prison ferme mais sans peine de sûreté. Hier, la cour d'assises de Paris a requis trente ans de réclusion criminelle...

©2007 20 minutes

— 

La prison ferme mais sans peine de sûreté. Hier, la cour d'assises de Paris a requis trente ans de réclusion criminelle contre Lionel Dumont. Né à Tourcoing en 1971, cet ancien membre du gang de Roubaix est accusé d'avoir participé à des braquages avec tirs sur des policiers et à un attentat raté en 1996, dans la métropole lilloise.En décembre 2005, la cour d'assises de Douai avait condamné en première instance Lionel Dumont à trente ans de prison assortis d'une peine de sûreté des deux tiers. « Je vous demande de confirmer », a réclamé hier François-Louis Coste, l'avocat général, tout en laissant à l'appréciation de la cour la période de sûreté. Selon l'avocat général, l'accusé a eu un « rôle fondamental » dans les actions du gang de Roubaix en pilotant ses camarades pour fuir les lieux de braquage. Le verdict est attendu aujourd'hui.