Les ex-Cewe Color attendront jusqu'en juin

PRUD'HOMMES Au total, 38 ex-salariés de Cewe Color de Seclin se sont retrouvés devant les prud'hommes de Lille, hier...

F. B.

— 

Le pot de terre contre Le pot de fer. Au total,  38 ex-salariés de Cewe Color de Seclin se sont retrouvés devant les prud'hommes de Lille, hier, pour demander des dommages-intérêts après leur licenciement. Ils réclament des indemnités allant de 20 000 à 30 000 € chacun, soit un montant global de 700 000 €. Après l'incendie de son laboratoire photo, il y a plus de deux ans, le groupe avait décidé de fermer le site, laissant les salariés sur le carreau. Or, « le groupe était bénéficiaire, une reconversion était possible », témoigne Olivier Lemaire, ancien salarié. La décision du conseil tombera le 26 juin 2007 mais les ex-salariés s'attendent à devoir batailler au-delà de cette date. « Si le groupe gagne, on fera appel et inversement, prévoit Olivier Lemaire. Il y a peu de dossiers avec un enjeu de 700 000 € qui en restent au stade des prud'hommes. »