Le conseil régional veut boucler la boucle d'essai ferroviaire

TRANSPORTS Il faudra peut-être un vote de la population. La future boucle d'essai ferroviaire était au coeur du débat des élus...

O. A.

— 

Il faudra peut-être un vote de la population. La future boucle d'essai ferroviaire était au coeur du débat des élus du conseil régional réunis hier en commission permanente. Le projet, 28 km de voies permettant de tester du matériel allant jusqu'à 230 km/h, suscite de vifs débats dans le Valenciennois.Les réticences sont classiques. Daniel Percheron, président (PS) du conseil régional, les résumait ainsi : « Tout le monde est d'accord pour la boucle, mais personne ne veut voir passer les trains devant chez lui. » Il veut trancher avant la fin de l'année, « d'autant que les Tchèques ont lancé leur projet, eux ». Un préalable s'impose : « Déterminer si le projet est trop ambitieux avec ses 28 km. » Concernant la localisation de la boucle, deux principes seront de mise : la proximité avec les entreprises du secteur ferroviaire (15 000 emplois au total dans la région) et l'environnement.Dans tous les cas, le président de l'assemblée régionale promet de faire de la « démocratie participative ». Au point, s'il le faut, de « faire voter » les habitants concernés.