Ligue Europa: Lille peut encore passer l'hiver

FOOTBALL Auteur d'un match nul jeudi à Krasnodar (1-1), le Losc jouera sa qualifciation en seizièmes de finale dans deux semaines face aux Allemands de Wolfsburg...

Francois Launay

— 

Malmenés en première mi-temps, Idrissa Gueye et le Losc ont réagi après la pause pour décrocher le match nul. Vitaly Timkiv/AP/SIPA
Malmenés en première mi-temps, Idrissa Gueye et le Losc ont réagi après la pause pour décrocher le match nul. Vitaly Timkiv/AP/SIPA — Vitaly Timkiv/AP/SIPA

Ça ressemble à un miracle. Après cinq matchs de poule en Ligue Europa, le Losc n’a toujours pas gagné. Pourtant, son match nul obtenu jeudi chez les Russes de Krasnodar (1-1) lui laisse encore une chance de passer l’hiver européen. Mieux, les hommes de René Girard ont encore leur destin entre leurs pieds. Troisièmes de leur groupe, les Lillois se qualifieront pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa en cas de succès dans deux semaines à domicile face à Wolfsburg (2e). Lille peut remercier les Anglais d’Everton qui se sont imposés en Allemagne (0-2) et permettent aux Nordistes de jouer une finale de groupe inattendue. 

Roux permet à Lille de garder espoir

Car pendant près de quatre-vingts minutes en Russie, Lille pensait avoir fait ses adieux à la coupe d’Europe cette saison. Alignés en 4-4-2, sans Kjaer (malade) ni Souaré, Mavuba ou encore Origi laissés au repos, les Nordistes ont beaucoup souffert en première période. et c’est logiquement qu’Ari a donné l’avantage à Krasnodar (34e). Heureusement, sans doute recadrés par René Girard dans le vestiaire, les Dogues ont montré un bien meilleur visage après la pause.

C’est d’abord Rozehnal qui a failli égaliser suite à un coup franc de Martin (46e). Mieux en place, le Losc va finalement se délivrer à dix minutes de la fin quand, sur un centre parfait de Balmont, Roux reprend de la tête et égalise (79e). Peu après, Mendes a la balle de match mais sa frappe est repoussée par Dikan, le gardien russe (84e). Sans conséquence car la défaite de Wolfsburg une heure plus tard permet au Losc de s’offrir un match à la vie à la mort dans deux semaines.