Le secteur du bâtiment drague les collégiens

ORIENTATION Des métiers qui recrutent. Toujours en peine de main-d'oeuvre, la Fédération française du bâtiment organise...

Sophie Hélouard

— 

 
  — no credit

Des métiers qui recrutent. Toujours en peine de main-d'oeuvre, la Fédération française du bâtiment organise cette semaine l'opération « Un jeune, un jour, une entreprise ». L'occasion pour les collégiens de découvrir les métiers de la construction en visitant un chantier pendant une journée.« Vivement mes 16 ans ! J'aime pas l'école. Je voudrais travailler », confie Anthony, un des collégiens présents hier à Aulnoye-Aymeries. A ses côtés, Gauthier, un peu plus réservé, écoute Gilbert Francesquini, chef de chantier pour l'entreprise C. Lefebvre. « C'est important de faire découvrir notre métier dès le collège. Cela permet au jeune d'entrer en apprentissage [en CAP] à la fin de la troisième, explique le professionnel. Vous voyez, là, c'est notre coffreur qui travaille. On est en train de construire du logement locatif. » Une grue pivote sur son axe. « C'est encore mieux que je le pensais ! », s'exclame Anthony, casque sur la tête.Gilbert Francesquini évoque les évolutions du métier, « moins dur qu'avant », la fierté de construire de ses propres mains, mais aussi les jours d'intempéries. « Quand il pleut, on râle et quand il fait beau, on bronze ! »