Lille: Le Grand Palais résiste à la crise

ECONOMIE La structure lilloise présente un léger bénéfice pour son exercice comptable 2013-2014...

Mikaël Libert

— 

Lille Grand Palais.
Lille Grand Palais. — M.Libert / 20 Minutes

C'est l'heure de faire les comptes. Mercredi, la Société anonyme d'économie mixte (SAEM) Lille Grand Palais présentait le bilan de son exercice comptable pour la saison 2013-2014. Si les chiffres sont moins «flamboyants» que lors de l'exercice précédent, la structure lilloise présente quand même des comptes à l'équilibre.

Un chiffre d'affaires en baisse

«On résiste bien à la crise, déclare Jacques Richir, président de la SAEM, ça prouve l'attractivité de la structure.» Lille Grand Palais et le Zénith présentent un chiffre d'affaires cumulé de 17 millions d'euros, en baisse de 2,5 millions par rapport à la saison précédente. Mathématiquement, le résultat net en prend aussi un coup mais reste positif, à 147.000 euros (contre 500.000 euros l'année dernière). «La perte de plusieurs événements, comme la Foire de Lille, explique cette baisse», explique Cédric Fiolet, directeur général de Lille Grand Palais.

Pour la première fois, une étude a été menée pour déterminer l'impact de la SAEM sur l'économie de la métropole. Réalisée par le cabinet Ernst & Young, l'étude montre que la structure a généré 52 millions d'euros de retombées économiques directes et indirectes. La majeure partie de cette manne (54%) est absorbée par le tourisme d'affaires au travers de l'hôtellerie, la restauration et les transports.

Vers un abandon du label Zénith?

Sur le devenir du Zénith dans sa forme actuelle, son patron, Aurélien Binder, évacue la question: «Je ne peux même pas dire comment va se terminer mon année.» Celui-ci aurait cependant tendance à appuyer dans le sens d'un abandon du label Zénith, dont «le cahier des charges est trop contraignant». Pour Jacques Richir, la question sera tranchée fin 2015. «La ville n'est pas pressée et nous sommes ouverts à tout», a-t-il tempéré. En attendant, l'agenda se remplit pour 2014-2015 avec des événements aussi variés que le concert d'Elton John ou le congrès du sommeil.