Marché de l'eau à Lille: Le tribunal déboute Suez

JUSTICE Saisi en référé, le tribunal administratif de Lille a rejeté le recours de Suez Environnement contre sa mise à l'écart du marché de distribution de l'eau potable...

Olivier Aballain

— 

Illustration eau du robinet.
Illustration eau du robinet. — M. LIBERT / 20 MINUTES

Le directeur général de Suez Environnement avait promis de se battre. Il vient de perdre une bataille. La multinationale, écartée fin septembre de la procédure d'appel d’offres sur la distribution d'eau potable en métropole lilloise, avait formé un recours en référé devant le tribunal administratif.

Neuf «attendus» à l'appui du jugement

Suez Environnement, délégataire sortant de la distribution d'eau, vient de voir sa requête rejetée par la juge qui avait entendu les deux parties lundi. Le jugement est appuyé par neuf arguments en défaveur de Suez. On ne connaît pas encore la réaction de la société, qui assure depuis 1985 la distribution d'eau potable dans 62 communes de la métropole lilloise. Cette position de délégataire «sortant» faisait partie des principaux arguments avancés par Suez environnement pour justifier sa réintégration à l'appel d’offres.

Après cette décision, Lille Métropole va pouvoir continuer sa procédure de négociation exclusive avec Véolia, qui reste le seul candidat en lice pour gérer la distribution d'eau à partir du 1er janvier 2016.