Lille: Le président de l'Office du tourisme claque la porte

INFO 20 MINUTES Martine Aubry perd un soutien de poids. Luc Doublet, chef d'entreprise et président (bénévole) du l'office du Tourisme, dénonce la «défiance» de la maire de Lille dans sa lettre de démission...

Olivier Aballain
— 
Lille, le 13 septembre 2012. Le beffroi de l'Hotel de Ville de Lille est ouvert toute l'annŽe aux visites.
Lille, le 13 septembre 2012. Le beffroi de l'Hotel de Ville de Lille est ouvert toute l'annŽe aux visites. — M.LIBERT/20 MINUTES

Le clash date de lundi: Luc Doublet et Martine Aubry ne sont plus vraiment sur la même longueur d'onde. Le chef d'entreprise, connu pour son engagement dans la promotion de la métropole, a sèchement démissionné mardi de la présidence de l'office de tourisme de Lille. Dans l'entourage de Martine Aubry, Pierre de Saintignon parle d'une discussion «franche, entre amis».

«Défiance à mon égard»

Dans un courrier lapidaire envoyé mardi soir, Luc Doublet n'y va pas par quatre chemins: «Lors d'un récent entretien, vous avez exprimé votre défiance à mon égard (...) Vous comprendrez que je ne peux pas continuer ma mission à la tête de l'office du tourisme de Lille». Une fin en queue de poisson pour une mission que Luc Doublet assumait (bénévolement) depuis dix ans.

Selon nos informations, le clash s'est produit à l'occasion de la visite d'une délégation chinoise à Lille, le 3 novembre. Dans un entretien en apparté («Ça a duré 30 secondes», assure Pierre de Saintignon), Martine Aubry a reproché à Luc Doublet d'avoir rapporté à tort des propos peu amènes de sa part sur le compte du président de Lille Métropole. Un sujet sensible: les relations entre les deux personnalités de l'agglomération sont scrutées de près depuis l'élection du centriste Damien Castelain dans le fauteuil occupé jusque là par la maire de Lille.

«Un ami pour qui on a de l'estime»

«Martine Aubry a parlé à Luc Doublet comme on parle à un ami pour qui on a de l'estime, et qui s'est trompé», explique Pierre de Saintignon, le bras droit de Martine Aubry à Lille. Lequel assure que Luc Doublet avait déjà prévu «depuis plusieurs semaines» de quitter la présidence de l'office du tourisme

Luc Doublet avait pourtant été reconduit dans ses fonctions il y a quelques mois seulement. Jusqu'ici le soutien des patrons faisait d'ailleurs partie des points forts de Martine Aubry dans l'agglomération. Un soutien matérialisé par la participation active des grandes entreprises (Auchan, La Mondiale, Rabot-Dutilleul,...) au «circuit court» mis en place à Lille pour le recrutement de jeunes sans qualification. Un soutien qui se voit aussi dans le financement privé des événements culturels de Lille 3000.

Qui pour le remplacer?

Un administrateur de l'office de tourisme regrette déjà le départ «d'une personnalité qui avait su rassembler les élus et les professionnels du tourisme, ce qui est pourtant compliqué».

Pierre de Saintignon lui-même salue «l'engagement très fort» de Luc Doublet pour la métropole et la région et son «formidable travail de prospection internaitonale». «D'ailleurs à l'office du tourisme nous cherchons un très bon pour le remplacer, car il était très bon».