Le chef de l’État sera à Notre-Dame de Lorette (62) pour le 11 novembre

MEMOIRE François Hollande va inaugurer officiellement l'anneau de mémoire...

Mikaël Libert
— 
François Hollande à Notre-Dame de Lorette en septembre 2011.
François Hollande à Notre-Dame de Lorette en septembre 2011. — M.Libert / 20 Minutes

D'une pierre deux coups. Le Président de la République, François Hollande, passera une partie de l'après-midi du 11 novembre sur la colline qui surplombe le petit village d'Ablain Saint-Nazaire, près de Lens, dans le Pas-de-Calais. Au menu, inauguration de l'anneau de mémoire et cérémonie de commémoration de l'armistice de la Première guerre mondiale.

1h45, montre en main

Que les parisiens ne s'inquiètent pas, ils auront le chef de l'Etat pour eux toute la matinée. François Hollande n'est en effet attendu dans le Pas-de-Calais qu'à partir de 15h30. Le président commencera par inaugurer l'anneau de mémoire. Les derniers carrés de pelouse sont en train d'être posés dans ce gigantesque monument où sont inscrits les noms des 580.000 soldats ayant trouvé la mort sur les champs de bataille de la région au cours de la guerre de 1914-1918.

>> Retrouvez notre diaporama sur l'anneau de mémoire

Le président Hollande se dirigera ensuite dans l'enceinte de la nécropole Notre-Dame de Lorette. La cérémonie débutera par un Honneur au drapeau et une revue des troupes. La flamme, entre la basilique et la tour Lanterne, sera ranimée et une gerbe sera déposée au pied de la tour.

Le recueillement dans la crypte, située sous la tour Lanterne, sera suivi par la projection d'un documentaire sur le mémorial. Rappelons que Notre-Dame de Lorette est la plus vaste nécropole française de la Première guerre mondiale. Elle s'étend sur 25 hectares et comprend environ 20.000 tombes. Dans le cimetière militaire se trouve un carré musulman regroupant plus de 500 tombes. Plusieurs profanations y ont eu lieu, notamment en 2008 où des inscriptions injurieuses ainsi que des sigles nazis avaient été peints sur des centaines de tombes.

Le chef de l'Etat prononcera un discours à l'issue duquel il procédera au salut aux porte-drapeaux et à la garde d'honneur (association de bénévoles chargés de la protection du site). La cérémonie devrait se terminer à 17h15.