Lille: Marine Le Pen se bat pour récupérer son permis de conduire

JUSTICE La présidente du Front national conteste être l'auteur des huit infractions au code de la route qui lui sont imputés...

Gilles Durand

— 

La présidente du FN, Marine Le Pen.
La présidente du FN, Marine Le Pen. — M.Libert/20 Minutes

Marine Le Pen court après son permis de conduire depuis deux ans. Mauvaise nouvelle pour elle, le rapporteur public a rejeté, ce jeudi matin, sa demande de le récupérer, lors d'une audience au tribunal administratif de Lille. La décision définitive du juge doit être rendue dans les quinze jours.

Des amendes réglées, mais par qui ?

La présidente du Front national conteste être l'auteur de huit infractions au code de la route qui lui sont imputées. Entre le 21 avril 2007 et le 14 mars 2012, son véhicule a été verbalisé sept fois pour excès de vitesse et une fois pour non-respect d'un feu rouge.  En septembre 2012, Marine Le Pen se voyait donc enjointe de rendre son permis à la préfecture du Pas-de-Calais. «Ce n'est pas elle qui conduisait, mais son chauffeur, soutient son avocat Me Jean-Baptiste Iosca. Des attestations le prouvent.» Le hic, c'est que les amendes ont bien été réglées. Les infractions sont donc, de fait, reconnues. «Mais par qui?», questionne Me Iosca.

Officiellement domicilée à Hénin-Beaumont, Marine Le Pen affirme ne pas avoir reçu les avis de contravention. Quelqu'un de son entourage s'est donc chargé de régler les contraventions, sans en avertir la principale intéressée. Au sein du FN, le mystère demeure, paraît-il. «Comme Marine Le Pen, 100.000 personnes en France sont concernées par des annulations de permis de conduire chaque année», précise Jean-Baptiste Iosca, confiant. «On récupère très souvent les permis, souligne-t-il. Et, si le tribunal administratif rejette finalement notre demande, il y aura d'autres recours.»