Lille: Des parents mobilisés contre le réveil du samedi matin

ÉDUCATION Une cinquantaine de «parents en colère» sont allés manifester sur la Grand'place, samedi matin, après avoir déposé leurs enfants à l'école. Ils contestent la dérogation obtenue par la ville de Lille pour ne pas faire école le mercredi...

Olivier Aballain

— 

A Phalempin (59) des parents posent une banderole contre les rythmes scolaires.
A Phalempin (59) des parents posent une banderole contre les rythmes scolaires. — M.Libert/20 Minutes

Après les maires frondeurs, les mères frondeuses. Quelques parents d'élèves lillois n'ont toujours pas digéré l'arrivée des nouveaux rythmes scolaires et leur corrollaire: la fin des grasses matinées le samedi. Selon la Voix du Nord, ils étaient une cinquantaine (enfants compris) samedi matin sur la Grand'Place de Lille à manifester leur désapprobation. Les parents contestent le bien-fondé de la dérogation obtenue par la municipalité pour fixer la cinquième matinée d'école hebdomadaire au samedi au lieu du mercredi.

«Nos enfants se lèvent six jours par semaine»

«Le samedi, c'est en famille» disent les pancartes brandies devant le Théâtre du Nord. Martine Aubry a beau expliquer que la plupart des spécialistes du rythme de l'enfant préconisent une coupure en milieu de semaine plutôt qu'un long week-end, l'argument ne les convainc pas. «Nos enfants se lèvent six jours par semaine, puisque le mercredi nous devons les emmener à la garderie» explique une maman à la Voix du Nord. Leur proposition: déplacer les NAP (activités périscolaires) au samedi matin. «Cela nous permettrait d'avoir le choix, si on veut mettre ou pas nos enfants à l'école ce jour-là». Vous le recopierez 50 fois.