Vidéo. Nord-Pas-de-Calais: Le Regio2N, un TER, mais en mieux

TRANSPORTS Les usagers de la SNCF ont pu découvrir les rames des futurs trains régionaux...

Mikael Libert

— 

Une rame du nouveau TER Regio 2N présenté lundi en gare de Lille-Flandres.
Une rame du nouveau TER Regio 2N présenté lundi en gare de Lille-Flandres. — M.Libert/20 Minutes

Lundi, les usagers de la SNCF ont pu visiter l’une des 18 nouvelles rames de TER qui équiperont la région Nord - Pas-de-Calais d’ici à 2016: le Regio2N. Construit par Bombardier à Crespin, près de Valenciennes, ce TER «nouvelle génération» présente de notables améliorations par rapport aux trains actuellement en service.

Le confort. Les rames, d’une largeur de plus de trois mètres, sont aménagées en 3+2. Le placement des sièges permet aux usagers de voyager avec un vis-à-vis sans se cogner les genoux: «Il y a plus d’espace, ça saute aux yeux», déclare Marketa, utilisatrice quotidienne. Yohann usager de  la ligne Lille-Arras, note l’agrandissement des sas d’entrée: «on sera moins les uns sur les autres s’il faut voyager debout».

L’équipement. L’ajout de prises électriques sur chaque fauteuil remporte tous les suffrages: «C’est génial pour brancher un PC ou son téléphone, le soir», explique Florine, étudiante de 20 ans. L’absence de Wifi ou de tablette-support n’est pas un problème pour Benjamin: «De toute façon, je posais mon ordinateur sur les genoux».

Les informations. Des écrans de télévision diffuseront des clips ainsi que de l’information trafic en temps réel. «La voix du contrôleur était parfois inaudible, souligne Florine, avec les écrans, on est sûr de ne pas manquer son arrêt.» L’innovation est aussi appréciée par Marketa pour qui «ce sera l’occasion de diffuser des clips touristiques sur la région».

Accessibilité. Chaque rame du Regio2N est équipée de quatre places pour accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR), situées à l’avant et à l’arrière. «Le cahier des charges nous imposait aussi des portes plus larges (1,6m) et un accès plain-pied», note  Antoine D’Oliveira, ingénieur chez Bombardier. Les plates-formes gagnent en largeur (6m2) et les toilettes sont désormais accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

Un petit tour et puis s’en va

La présence du Regio 2N, lundi, en gare de Lille Flandres était une avant-première. Les dix-huit rames commandées à Bombardier par le conseil régional du Nord - Pas-de-Calais (pour 229 millions d’euros) entreront progressivement en service à partir de la fin de l’année 2014. La fin de déploiement est prévue pour 2016. Dès janvier 2015, les lignes Lens-Lille et Béthune-Lille seront équipées avec les nouvelles rames.