Toyota supporte encore le VAFC

FOOTBALL Les difficultés du club valenciennois n'ont pas empêché Toyota de renouveler le contrat de partenariat qui le lie au VAFC depuis dix ans...

Olivier Aballain

— 

Stade du Hainaut, à Valenciennes, du temps de la Ligue 1.
Stade du Hainaut, à Valenciennes, du temps de la Ligue 1. — M.Libert / 20 Minutes

La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Les actionnaires japonais de l'usine de production des Yaris, à Onnaing, n'ont peut-être pas encore vu le chef d'œuvre nordiste d'Étienne Chatillez, mais ils en ont visiblement retenu la maxime.Toyota et le VAFC ont en effet célébré lundi le dixième anniversaire de leur histoire commune, à l'occasion du renouvellement de leur partenariat pour une saison.

Malgré les difficultés liées à la descente du VAFC en Ligue 2 (où le club occupe aujourd'hui la dernière place), Toyota reste le principal partenaire du club. Certes «déçu, comme tous les supporters» par les résultats sportifs de la saison passée, Koreatsu Aoki, le président de Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) a souhaité au nouveau président, Eddy Zdiech, au nouvel entraîneur et à l’ensemble de l’équipe «de repartir vers de nouveaux succès et de faire à nouveau vibrer les valenciennois».

Eddy Zdziech a quant à lui félicité Toyota «pour son soutien au tissu industriel régional, avec la création d’emplois industriels et manufacturiers»

Dans un communiqué le club précise que «outre la présence du logo Toyota sur les maillots des joueurs du VAFC, ce partenariat offre la possibilité aux salariés du site de production de la Toyota Yaris de profiter de 200 places pour chacun des 19 matches du championnat de France disputés au stade du Hainaut».