Quatre mois avec sursis pour la mère qui avait laissé son fils en discothèque

JUSTICE Elle avait installé son fils de trois ans dans une remise pendant qu'elle allait danser dans la discothèque attenante, à Arques...

Olivier Aballain

— 

Capture Google Street View du 36 avenue Léon Blum, à Arques, l'adresse où était situé le Sunset Boulevard.
Capture Google Street View du 36 avenue Léon Blum, à Arques, l'adresse où était situé le Sunset Boulevard. — GOOGLE STREET VIEW

«C'est son seul faux-pas», avait insisté son avocate devant le tribunal correctionnel de Saint-Omer, le 28 août. La jeune femme de 29 ans qui avait laissé son fils de 2 ans et demi dans la remise d'une discothèque où elle allait danser, à Arques, a été condamnée ce mardi à 4 mois de prison avec sursis. Le gérant de la discothèque a écopé de la même peine, mais avec une mise à l'épreuve pendant 24 mois, qui comprend l'interdiction de fréquenter tout débit de boisson.

>>Retrouvez ici notre reportage à l'audience du 28 août

Suite à une dénonciation d'un témoin resté anonyme, la mère avait été trouvée par la police à 5h du matin le 20 avril, au comptoir de l'établissement, avec 1,6g d'alcool dans le sang. Elle a été mise en examen pour abandon matériel et moral d'un jeune mineur».

A l'audience du 28 août, le procureur de la République, pour qui «cette affaire a heurté la conscience des Français», avait requis dix mois de prison avec sursis pour la mère 10 mois dont 4 fermes pour son «complice», le gérant de la discothèque. Il n'a donc pas été suivi.