[VIDÉO] La destruction de pieux Rommels à Neuchâtel-Hardelot

SÉCURITÉ Les plongeurs démineurs de la marine-nationale ont procédé mardi, comme prévu, à la destruction de deux obus allemands de 270mm laissés par les Nazis sur les plages pour empêcher tout débarquement...

Olivier Aballain

— 

Capture d'écran vidéo de la Marine Nationale
Capture d'écran vidéo de la Marine Nationale — Marine Nationale

Il y en aurait encore des dizaines de milliers enfouis sur les plages françaises. Deux «pieux Rommel» de la Seconde Guerre Mondiale ont été détruits mardi matin à Neuchâtel-Hardelot par une équipe de plongeurs-démineurs de la Marine Nationale.

Un périmètre de sécurité de 1.500 mètres avait été établi autour de l'opération qui s'est déroulée sans dommage:


Déminage sur la plage de Neufchatel - Hartelot par Marine-Nationale

Les engins, formés d'un obus de 270mm enchassé dans un bloc de béton, étaient destinés à exploser au passage d'un bateau de débarquement allié. Le pieux en métal qui dépasse des blocs sert de détonateur. Aujourd'hui, ce pieu est un indice de danger qui doit inciter les promeneurs à contacter la Préfecture maritime dès qu'un bloc est découvert par la marée.

Le week-end dernier, un jeune homme avait été tué et un autre grièvement blessé dans l'explosion d'un obus sur l'Île de Groix (Morbihan).