Lille: Ben l'Oncle Soul en live dans ton salon

Musique Pour le W9 Home festival, l'artiste va chanter dans la salle à manger d'un Lillois...

Mikael Libert

— 

C'est Ben l'oncle soul qui chantera à Lille
C'est Ben l'oncle soul qui chantera à Lille — G.Landry

L’adresse du lieu est tenue secrète. Mais il n’y a pas de mystère autour du nom de l’artiste: c’est le groupe Ben l’Oncle Soul qui viendra, vendredi 26 septembre, donner un concert dans le salon d’un heureux lillois pour le W9 Home festival.

Le concept: sur deux jours, 16 artistes se produisent dans les maisons ou appartements de 10 particuliers. Depuis deux ans, le festival se tenait uniquement à Paris. Cette année, les producteurs ont décidé de s’ouvrir à la province. Ce sont les villes de Lille, Lyon, Bordeaux et Rouen qui ont été retenues.

«C’est la taille qui compte»

Pour Lille, le lieu a été trouvé depuis longtemps, mais le secret est bien gardé: «Nous ne pouvons pas dire où cela se trouve», déclare Eric Newton, président de HOME, la société qui produit l’émission, «nous ne voulons pas nous retrouver avec une file de 500 personnes qui attendent dehors!» Nous saurons juste qu’il s’agit d’une maison, assez grande pour accueillir un public d’une centaine de personnes: «C’est la taille qui compte, poursuit le patron de HOME, on doit pouvoir installer le groupe, ses instruments et le public dans de bonnes conditions. On pourrait jouer dans une HLM, mais pas si elle mesure 15 m2.»

Aussi grand soit le salon du propriétaire de la maison, Ben l’Oncle Soul n’y jouera pas dans sa configuration maximale: «D’habitude, le groupe compte neuf personnes avec une section de cuivres. Pour Lille, le chanteur va réduire la voilure à quatre ou cinq», confie Eric Newton.

La centaine de places pour le concert lillois sont à gagner, à partir de lundi, par le biais des partenaires ou sur le site internet du festival. Il n’y aura pas de billetterie payante.

Que les déçus ne désespèrent pas si leur salle à manger n’a pas été choisie, la société de production n’exclut pas de revenir à Lille: «si l’édition 2014 se passe bien, on peut imaginer tenter l’expérience, l’année prochaine, avec dix appartements à Lille», conclut Eric Newton. Ce qui laisse un an aux postulants pour ranger leur salon.