Rythmes scolaires: Hautmont (Nord) jette l'éponge

ÉDUCATION Après une décision défavorable du tribunal administratif de Lille, le maire UMP Joël Wilmotte, avertit ce soir dans un communiqué qu'il laissera les écoles «libres d'ouvrir demain matin et, de manière générale, les mercredis matins»...

Olivier Aballain

— 

Le maire de Haumont, Joël Wilmotte.
Le maire de Haumont, Joël Wilmotte. — M.Libert/20 Minutes

Il a tenu jusqu'à la décision de justice. Le maire UMP de Hautmont (Nord) a annoncé ce mardi soir qu'il ne comptait pas empêcher les écoles de sa commune d'ouvrir mercredi matin, comme ce fut le cas lors de la semaine de rentrée. Joël Wilmotte, qui s'est déclaré opposé à l'application de la réforme des rythmes scolaires, avait pris un arrêté pour interdire aux écoles d'ouvrir le mercredi matin, selon le nouveau rythme fixé par l'Éducation Nationale. Mais l'arrêté, attaqué en référé par la préfecture, a été suspendu ce mardi par le tribunal administratif de Lille.

«En conséquence, les écoles d'Hautmont seront libres d'ouvrir demain matin et, de manière générale, les mercredis matins», précise le maire dans un communiqué. Il écrit néanmoins que «les parents qui ne retrouvent pas l'intérêt de leurs enfants dans cette réforme sont libres de ne pas les présenter à l'école les mercredis matins», ce qui n'est pas vraiment légal. En outre, le maire rappelle que «la mairie d'Hautmont ne mettra pas en place d'activités périscolaires, compte tenu du coût que celles-ci engendreraient, en période de baisse des dotations de l'Etat.»

Joël Wilmotte maintient, par ailleurs, sa demande de rendez-vous auprès de Najat Vallaud-Belkacem.