Lille, mal-aimée des étudiants... ou de L'Étudiant ?

PALMARÈS La capitale des Flandres recule de deux places dans le classement du site letudiant.fr. Bien placée pour l'emploi et les sorties (1ère des métropoles), Lille est rétrogradée de 13 places au classement transports...

Olivier Aballain

— 

Recherche de logements étudiants a Lille.
Recherche de logements étudiants a Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES

Chaque année le classement letudiant.fr des villes «où il fait bon étudier» plaît diversement aux villes passées au cribles. Les critères étant forcément subjectifs, certaines villes peuvent s'estimer lésées.

Car le palmarès recèle souvent quelques surprises en positif ou négatif. Côté positif, Lille se classe cette année au premier rang des 12 métropoles testées sur le critère de l'emploi et des sorties, et 3e sur la culture. Sur ces deux derniers points il y a visiblement eu une correction: Lille était jusqu'à présent assez inexplicablement faible les années précédentes.

Côté négatif, ce sont les Transports qui tirent Lille vers le bas cette année. Le réseau bus, tram, métro et V'Lille passe bizarrement de la 18e à la 31e place sur les 40 villes testées. Le site internet met notamment en avant le problème des tarifs élevés pour les étudiants à Lille.

En tout cas le classement laisse perplexe Dominique Plancke, président (EELV) de la commission Transports au conseil régional:

 

Un petit comparatif permet de voir qu'effectivement pour un étudiant non-boursier le prix de l'abonnement annuel est plutôt dans la moyenne haute des grandes métropole (Toulouse, 1ère, le propose à 100€ au lieu de 238€ à Lille). Mais ça ne date pas d'hier. Et surtout la facture s'effondre quand on prend en compte les abonnements destinés aux boursiers: 153€, voire 117€ sur 7 mois (Bordeaux, 5e du palmarès, est à 122€...).