Braderie de Lille: les chiffres de la sécurité sont moins bons qu'en 2013

Sécurité La préfecture livre son bilan sécurité à la fin de ce week-end de chine...

M. Libert et O. Aballain

— 

Edition 2014 de la grande braderie de Lille.
Edition 2014 de la grande braderie de Lille. — M.Libert/20 Minutes

La préfecture du Nord a communiqué, dimanche à 18h, les chiffres de la sécurité sur la braderie de Lille. Après deux jours et deux nuits, le nombre d'interventions de la police et des secours est nettement plus élevés que l'an dernier. On note cependant une baisse des cas d'ivresse publique.

> Sécurité. Après deux jours et deux nuits passés sur le front, les policiers ont effectué 217 interventions (120 en 2013), donnant lieu à 42 interpellations et dressé sept procès-verbaux pour «ivresse publique manifeste». Le message de modération des autorités est visiblement passé, puiqu'en 2013, on comptait 14 PV de ce type.

Retrouvez la braderie de Lille en images ici

> Secours aux personnes. 502 personnes (environ 450 en 2013) ont été prises en charge par les postes de secours présents en secteur bradeux et 154 ont été évacuées vers les hôpitaux par les services de secours (120 en 2013). Trois adultes et 13 enfants perdus ont été remis à leur famille.

> Sécurité alimentaire. 1763 kilos de denrées ont été retirés de la consommation et détruits, ainsi que 315 sandwiches. Les contrôles ont été effectués dès vendredi soir sur l’ensemble des secteurs de braderie par les services de la protection des populations, en lien avec le service d’hygiène de la ville de Lille.

> Circulation. Des difficultés ponctuelles ont été constatées samedi sur des axes de sécurité, à cause de bradeux qui cherchaient à s’y installer.