Nature: Les 20 sites à visiter dans le Nord-Pas-de-Calais

ENVIRONNEMENT Pour ses 20 ans, le Conservatoire d'espaces naturels a sélectionné 20 sites remarquables qu'il gère dans la région...

Gilles Durand

— 

La carte des sites naturels à visiter dans la région.
La carte des sites naturels à visiter dans la région. — Conservatoire d'espaces naturels

Dans le Nord, mais surtout dans le Pas-de-Calais, les sites naturels restent nombreux. Le conservatoire d’espaces naturels (CEN) en a sélectionné 20, les plus emblématiques et remarquables de la région. Pour ses 20 ans, il propose 20 heures d’observations, samedi 6 septembre,à  Montreuil-sur-Mer. 20 Minutes ne pouvait être que partenaire de cet événement et présente les 20 sites à visiter.

Les prés du moulin Madame

Le près du Moulin Madame à Sailly-sur-la-Lys. - Conservatoire d'espaces naturels

Le Nord-Pas de Calais reste un territoire fortement marqué par son passé industriel. On pense donc à l'artificialisation du milieu, à la pollution...mais parfois aussi préservation de sites naturels. Les prés du Moulin Madame à Sailly-sur-la-Lys illustrent parfaitement ce qui pourrait passer pour un paradoxe: à partir du XIXe, ce secteur de la vallée de la Lys a vu l'émergence de l'industrie textile et notamment des blanchisseries. En absence de produits chimiques, ces dernières utilisaient les vastes prés de fauche bordant la Lys pour étendre les toiles et les faire blanchir, assurant ainsi leur préservation. Un sentier de découverte aménagé en bord de Lys et longeant les prairies humides fleuries vous permet de découvrir, au travers de panonceaux disposés le long du parcours, l'histoire et le patrimoine de ces milieux.

http://www.lys-sans-frontieres.org/Je-bouge/Les-balades-et-les-randonnees/A-pied/Au-depart-de-Sailly-sur-la-Lys  (« Chemin champêtre »)
http://www.sailly.info/decouvrir-sailly/promenades-saillysiennes/chemins-de-randonnee/
http://www.cen-npdc.org/sites-proteges/site-protege.html?protar_id=F7tV0qe

La Réserve naturelle régionale Annelles Lains et Pont Pinnet

La réserve naturelle régionale Annelles Lains et Pont Pinnet. - Conservatoire d'espaces naturels

Ancienne terre de marécages («Roost» signifiant roseau), la commune de Roost-Warendin va voir ses paysages bouleversés par l'exploitation minière du début du XXe siècle. Les chemins de randonnées aménagés sur les anciens cavaliers d'exploitation du charbon qui parcourent la commune vous invitent à l'immersion dans ces paysages insolites, mélant marais et roselières vestiges des temps passés, terrils tantôt noirs de schiste brut tantôt verdis par les bouleaux, friches industrielles aux couleurs étonnantes. La Réserve naturelle des Annelles, Lains et Pont Pinnet, traversée par un de ces sentiers, résume, à elle seule, tout ce panel de milieux et d'espèces étroitement lié à l'histoire de la commune.

http://www.ville-roostwarendin.fr/Votre-ville/Un-exceptionnel-patrimoine-naturel-protege
http://www.cen-npdc.org/sites-proteges/site-protege.html?protar_id=9f4MqbY

La Réserve naturelle régionale Monts de Baives

La réserve naturelle régionale Monts de Baive. - Conservatoire d'espaces naturels

Les Monts de Baives et de Bailièvre se situent au coeur d'une région bocagère dominée par l'élevage bovin et parsemée de nombreux boisements. La réserve naturelle, qui culmine à une altitude d'environ 250m, renferme un trésor âgé de 370 millions d'années: des calcaires récifaux de couleur bleu-gris appelés «pierre bleue». De ce sol, émergent les seules véritables pelouses calcicoles du Nord où l'on retrouve plus de 165 espèces végétales dont certaines sont exceptionnelles en région. La mosaïque d'habitats naturels allant du calcaire nu aux boisements sombres dominés par le Chêne pédonculé ainsi que l'exposition ensoleillée sont particulièrement propices au développement des insectes, représentés en nombre sur le site.

http://www.parc-naturel-avesnois.fr/blog/2012/10/04/la-reserve-naturelle-regionale-des-monts-de-baives/
http://www.cen-npdc.org/sites-proteges/site-protege.html?protar_id=HWFtA6T

L'étang de la Galoperie

L'etang de la Galoperie, vers Anor - Conservatoire d'espaces naturels

Inutile de chercher désormais le monstre du lac ou le King kong qui avaient fait la renommée de cet ancien parc d'attraction, c'est désormais en chaussures de randonnée et équipé d'une paire de jumelles que l'on découvre l'étang de la Galoperie à Anor. Datant du XVIe siècle, cet étang de forge couvre près de 8ha et marque en son amont la limite avec la Belgique. Le Circuit des Gabelous, dont une partie des 8km longe l'étang au nord, vous fait revivre le quotidien des contrebandiers et des douaniers du siècle dernier entre Anor et Momignies, sous la forme d'un jeu avec un vrai faux carnet de contrebande.

Renseignements au Syndicat d'initiative d'Anor ou au château-ferme de Momignies. http://www.anor.fr/rando.php

La Réserve naturelle régionale Pantegnies

La réserve naturelle régionale Pantegnies - Conservatoire d'espaces naturels

Cette Réserve naturelle régionale jouxte l'ancienne centrale thermique de Pont-sur-Sambre, installée dans un des méandres de la Sambre. Le passé industriel de ce secteur a façonné une partie de ce coeur de nature de 36ha dominé en son centre par un ancien terril de cendres, où une colonie d'Hirondelle des rivages a élu domicile. Les sentiers de randonnée aménagés par la Communauté d'Agglomération Maubeuge-Val de Sambre et facilement accessibles depuis le parking de la route de Pantegnies vous invitent à ce voyage entre patrimoines naturel et industriel. A pied ou en vélo, laissez vous charmer par ce cœur de nature et ses arbres taillés en têtards, où vous pourrez peut-être apercevoir la discrête Chouette chevêche.

http://www.reserves-naturelles.org/pantegnies

La Réserve naturelle régionale Escaut Rivière

La réserve naturelle régionale Escaut Riviere. - Conservatoire d'espaces naturels

Si le Cambrésis n'est pas connu pour son bocage et ses forêts, la commune de Proville pourrait être assimilée à un village d'irréductibles! Scindée en deux par la rivière Escaut, la Réserve naturelle régionale couvre près de 60 hectares en plein coeur du bourg et illustre la volonté communale de préserver son coeur de nature. Les sentiers qui traversent ce petit joyau permettent au visiteur de découvrir des paysages devenus bien rares dans cette partie de la région: le bocage pâturé ou fauché et ses vieux saules têtards, les mares, le boisement humide où on laisse la nature faire. Ici, le bois mort reste sur place et fait le bonheur des champignons, insectes, tritons... Alors, munis de bonnes chaussures, partez à la recherche de l'Ecureuil roux ou du Martin-pêcheur!

http://www.proville.fr/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=153&Itemid=211
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_naturelle_r%C3%A9gionale_de_l%27Escaut-rivi%C3%A8re

La Réserve naturelle régionale Prairies Val de Sambre

La Réserve naturelle régionale Prairies Val de Sambre. - Conservatoire d'espaces naturels

On vous dit maroilles, vous pensez au fromage, peut-être moins à l'image de prairies humides de ce village pittoresque où les vaches vont paître, pourtant à l'origine de cette spécialité culinaire! Le circuit de Dame Marguerite vous invite à la découverte de ce bocage préservé, entre l'Helpe mineure et l'Helpe majeure. Ouvrez l'œil et peut-être apercevrez-vous la Cigogne blanche chassant à pieds dans les prairies humides juste fauchées ou encore la Pie-grièche écorcheur, qui confectionne son garde-manger en empalant ses proies (gros insectes ou petits rongeurs) à une épine ou une branche pointue d'un arbuste.

http://www.tourisme-nord.fr/cdt/download/MEDIA_5bda2e69-099c-4554-8cee-490fadcb82e0.pdf

Le bois de la Louvière

Le bois de la Louvière, à Lapugnoy. - Conservatoire d'espaces naturels

Enclavé au sein d'un massif forestier de 630ha, le bois de la Louvière est sillonné par de nombreux sentiers de promenade, qui vous permettront de découvrir différentes atmosphères. Les chênaies des sols acides, les charmais des sols plus neutres, l'important réseau de mares temporaires sans oublier les pelouses rases et landes à Callune, émerveilleront petits et grands.

Accessible en empruntant la rue Haute, à Lapuignoy (62).

La Réserve naturelle régionale des marais de Cambrin, Annequin, Cuinchy et Festubert

La Réserve naturelle régionale des marais de Cambrin, Annequin, Cuinchy et Festubert. - Conservatoire d'espaces naturels

Situé dans la dépression alluviale inondable de la plaine de la Lys, cet important marais tourbeux de 74ha abrite un patrimoine biologique remarquable. Avec 319 espèces végétales recensées, 137 espèces d'oiseaux, ce site révèle un véritable enjeu de conservation. Le silence et la tranquillité règnent en maître sur cette réserve naturelle dont seule une partie est ouverte au public. L'aménagement d'un observatoire ornithologique et d'un sentier d'interprétation de 1,5 km, vous guidera vers la découverte d'une faune et d'une flore exceptionnelle, avec toute la discrétion nécessaire pour réaliser de belles observations.

Accessible par la rue du Marais à Cambrin (62). Sentier adapté pour les personnes à mobilité réduite ou non-voyantes.

Le marais de Beaurainchateau

Le marais de Beaurainchateau - Conservatoire d'espaces naturels

La rivière Canche serpente, les feuilles des arbres frémissement, les vaches s'ébrouent, les oiseaux gazouillent... Il fait bon se promener sur le marais de Beaurainchateau. Un sentier jalonné de plusieurs panneaux pédagogiques vous présentera la richesse de cet espace de découverte et de détente. Vous y découvrirez la gestion mise en place par le conservatoire d'espaces naturels, via le pâturage, la réouverture des zones de sources, la transformation d'une peupleraie en prairie humide remarquable... Et si le cœur vous en dit, et que vos chaussures vous le permettent, n'hésitez pas à prolonger l'expérience en empruntant les sentiers de randonnées environnants. (Sentier de  Belrem, GR121, GR123... )

Accessible à 150 m de la D 349, rue des étangs, à Beaurainville (62).

Le domaine du Rohart

Le domaine du Rohart. - Conservatoire d'espaces naturels

Laissez derrière vous les plages «brûlantes» pour vous aventurer aux frais , sur le domaine du Rohart. Cette dépression inondable arrière-dunaire, et l'hétérogénéité des habitats (eau stagnante et courante, habitats forestiers et roselières, engorgement en eau variable...) nous offrent une diversité de biotopes abritant une richesse exceptionnelle: 182 espèces végétales, mais aussi l'Agrion de mercure, petite demoiselle bleue, menacée à l'échelle européenne. Un sentier en platelage (1km) vous permettra de découvrir les mystères de cette riche zone humide tout en gardant les pieds au sec.

Accessible par rue Sainte Cécile, à 100m du rond-point de la D940 à Camiers (62).

Le marais du Haut Pont

Le Marais du Haut Pont - Conservatoire d'espaces naturels

Venez découvrir qui élit domicile sur le marais du Haut Pont, chaque année, entre avril et septembre. Un troupeau d'Highlands! Ces vaches écossaises aux longs poils roux, et dotées d'une longue paire de cornes dressées en l'air sont d'excellente débroussailleuses écologiques. La dynamique naturel de ce marais de 53ha, tend vers le boisement. Pour ralentir sa progression et conserver une hétérogénéité d'habitat, ce troupeau en provenance de l'Avesnois, broute, boulotte, déguste, patauge et entretien le marais. Peut-être pourriez-vous les apercevoir à l’œuvre, si vous emprunter le chemin de petite randonnée qui traverse le site !

Accessible par la rue du Haut Pont à Douriez (62).

La Réserve naturelle nationale de la grotte et des pelouses d'Acquin-Westbécourt et des coteaux de Wavrans sur l'Aa

La réserve naturelle régionale de la grotte d'Acquin-Westbecourt et des coteaux de Wavrans-sur-l'Aa. - Conservatoire d'espaces naturels

Les pelouses, coteaux et grotte de la Réserve naturelle nationale, offrent un paysage caractéristique et atypique au sein de la moyenne vallée de l'Aa. Entre patrimoine naturel et historique, les différents sentiers vous permettent de découvrir les multiples richesses de cet espace naturel préservé et vous réservent un point de vue exceptionnel sur la vallée. Venez donc découvrir et observer, au gré d'une balade unique, les nombreuses orchidées typiques des coteaux de Wavrans-sur-l'Aa et Elnes ou encore la discrète grotte d'Acquin-Westbécourt née de l'exploitation de la craie, aujourd'hui lieu majeur d'hivernage et de repos pour de nombreuses espèces de chauves-souris.

Sentiers de randonnée et de découverte accessibles toute l'année, aux départs d'Acquin-Westbécourt, de Wavrans-sur-l'Aa et d'Elnes.
La partie en bas de coteaux du sentier des genévriers est aménagée tout public (au départ d'Elnes et de Wavrans-sur-l'Aa).

La Réserve naturelle régionale de la Forteresse de Mimoyecques

La reserve naturelle regionale de la forteresse de Mimoyecques. - Conservatoire d'espaces naturels

Un lieu atypique entre histoire, mémoire, découvertes géologiques et chauves-souris. Cherchant une ballade atypique dans la région, n'hésitez pas à vous arrêter à Landrethun-le-Nord (62), sur la Réserve naturelle régionale de la Forteresse de Mimoyecques. Dans une atmosphère particulière, saisie par le froid et le silence, venez découvrir cet ouvrage souterrain unique de la Seconde Guerre mondiale – imaginé pour bombarder Londres – devenu un espace de mémoire et un site naturel d'exception dans lequel près de 400 chauves-souris hibernent chaque hiver.
Pourquoi cette forteresse, l'histoire de sa construction et celle de ses «ouvriers», les bombardements, l'histoire de Joseph Kennedy, la fin de la guerre et les richesses naturelles qui font revivre aujourd'hui ce site... Autant de faits historiques et de curiosités abordés lors de la visite.

Contact et tarifs au +33 (0)3 21 87 10 34 ou sur http://www.mimoyecques.com/
Ouvert tous les jours jusqu'au 12 octobre.
Durée de la visite : 1 heure, prévoir des vêtements chauds.
Le 20 septembre la forteresse vous ouvre les grilles. Venez visiter les «zones interdites».

La Réserve naturelle régionale des Riez de Nœux-lès-Auxi

La reserve naturelle regionale des Riez de Noeux-les-Auxi. - Conservatoire d'espaces naturels

Au cœur de la vallée de l'Authie, les Riez de Noeux-lés-Auxi figurent parmis les derniers coteaux crayeux de la Région. Paysagèrement remarquable, ils abritent une flore tout aussi exeptionnelle avec plus de 200 espèces végétales dont une trentaine menacées de disparition dans le Nord-Pas-de-Calais. Pour s'y ballader, rien de plus facile, un sentier traverse l'ensemble de la Réserve! Il vous sufira alors d'ouvrir grands vos yeux pour observer les nombreuses orchidées bordant le chemin au printemps. Et si un bruit de cloche se fait entendre, c'est tout simplement que vous êtes à coté des principaux habitants des Riez: les chêvres et les moutons qui entretiennent le coteau...

La Réserve naturelle régionale de la Pâture à 1000 trous

La Réserve naturelle régionale de la Pâture à 1000 trous. - Conservatoire d'espaces naturels

Quel drôle de nom pour une pâture me direz-vous? Mais une fois sur place, vous comprendrez vite son origine. Parcourue de très nombreux trous, issus de l'exploitation ancienne de la craie, cette pâture surplombe la ville d'Auxi-le-Château et offre un joli panorama sur la vallée de l'Authie. Utilisant la pâture comme champs de bataille pour s’entraîner durant la Première Guerre Mondiale, ce sont les soldats anglais qui lui ont donné son nom. Désormais devenu un lieu bucolique gâce aux moutons qui y paissent, la faune et la flore des milieux calcaires et prairiaux s'y dévellopent en toute quiétude.

Les remparts de Montreuil-sur-Mer

Les remparts de Montreuil-sur-Mer. - Conservatoire d'espaces naturels

Véritable joyau de notre région, les remparts et la Citadelle de Montreuil-sur-mer sont les témoins de la place forte que la ville incarnait jadis. Les nombreux souterrains, cavités, combles sont désormais des lieux protégés et dédiés aux chauves-souris où elles s'y rendent pour hiberner l'hiver et se reproduire l'été. Plus de 14 espèces de chauves-souris ont été recensées depuis une quinzaine d'années, ce qui en fait un des sites majeurs pour leur protection en région. Le bas des remparts a également été reconquis par la nature où arbres et arbustes offrent autant de fourrés propices aux cycle de vie des oiseaux.  Pour découvrir tout cela, rien de plus simple, venez à la journée des 20 ans du Conservatoire d'espaces naturels qui se déroulera le 6 septembre 2014 à la citadelle!

Le marais de Marœuil

Le marais de Marœuil - Conservatoire d'espaces naturels

A deux pas d'Arras, le marais de Marœuil est un coin de nature de 20 hectares où il fait bon se promener. Vous serez marqués par l'omniprésence de l'eau où pas moins de 3 cours d'eau se jettent dans la Scarpe, qui dévoile ici un de ses plus beaux visages. Les panneaux pédagogiques vous permettront de découvrir le patrimoine naturel de cette zone humide alluviale et la gestion qui y est pratiquée par le Conservatoire d'espace naturels.

Pour s'y rendre : arrivé à Maroeuil suivez le panneau « le marais », passez devant la source Saint bertille et continuez jusqu'au parking. Lacez vos chaussures, prenez vos jumelles et bonne ballade!

Le sentier communal de Sorrus

Le sentier communal de Sorrus - Conservatoire d'espaces naturels

Les bois, landes, mares et prairies sont autant de milieux naturels remarquables que l'on peut observer sur le communal. Pour les decouvrir, rien de plus simple, suivez la mésange jaune! Il ne s'agit pas d'une nouvelle espèce d'oiseaux mais tout simplement du balisage qui vous indiquera le sentier à suivre pour parcourir le site. Sur le sentier, faites un arrêt sur le promotoir au niveau de la mare et contemplez le balai des libellules, têtards et insectes aquatiques! L'oeil avisé pourrait observer une Rainette verte, amphibien peu commun en région. N'oubliez pas  non plus d'ouvrir grand vos oreilles pour écouter le chant des oiseaux ou encore le tambourinage des pics qui vous permettra peut être d'en observer un!

Le bois de Linghem

Le bois de Linghem - Conservatoire d'espaces naturels

Nombre de locaux et de visiteurs viennent prendre un bon bol d'air sur le sentier de ce bois sur la commune du même nom près d'Aire-sur-la-Lys. Vous y découvrirez différentes ambiances au fil des clairières et des mares au beau milieu des Chênes, Charmes et autres Bouleaux pubescents. Si vous avez l'oeil vous pourrez observer en bordure de chemin entre juin et août les fleurs bleutées du Polygale à feuilles de serpolet, espèce patrimoniale vulnérable ou encore le petit Sylvain, papillon reconnaissable à sa bande blanche au milieu de ses ailes marron, le tout en écoutant le chant des 31 espèces d'oiseaux observées sur le site.