Une consultation des militants pour succéder à Patrick Kanner?

POLITIQUE Le départ de Patrick Kanner au gouvernement va entraîner son remplacement à la tête du département du Nord...

Olivier Aballain

— 

Le socialiste Patrick Kanner, ministre de la Ville, des Sports et de la Jeunesse.
Le socialiste Patrick Kanner, ministre de la Ville, des Sports et de la Jeunesse. — M.Libert/20 Minutes

Le nouveau ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports est encore officiellement président du Conseil Général du Nord. Mais son remplacement à la tête du plus gros département de France est déjà sur les rails.

Ce jeudi matin, le patron de la Fédération PS du Nord, Gilles Pargneaux, a annoncé à 20Minutes son intention de consulter les militants pour choisir le successeur de Patrick Kanner. «Et ce, même s'il n'y a qu'un seul candidat qui se dégage». Car dès mardi, le premier vice-président du Département, Didier Manier ne faisait pas mystère, dans la Voix du Nord, de sa position de candidat «naturel» à la présidence. «Je n'étais pas vice-président par hasard, notre procimité est réelle», rappelle celui qui est aussi président des bailleurs Lille Métropole Habitat et Partenord.

Être candidat ou être «appelé»?

Mais le nouveau ministre aura évidemment son mot à dire, d'autant qu'il a annoncé son intention de rester «simple» conseiller général. Les vice-présidents ont d'ailleurs pu en discuter, puisqu'ils étaient réunis en séminaire mercredi. «Il est encore tôt pour se poser la question», commente Bernard Haesebroeck. L'Armentiérois, vice-président aux Finances et lui aussi proche de Patrick Kanner, confie à 20 Minutes que le futur président «devra se sentir appelé, et non se sentir candidat». Une réunion sur le sujet est programmée pour le 5 septembre, au cours de laquelle la consultation des militants sera débattue.