Pistorius, procès ensuspension

— 

La date des plaidoiries finales au procès d'Oscar Pistorius, jugé depuis mars pour le meurtre de sa petite amie le 14 février 2013, a été fixée mardi aux 7 et 8 août, laissant un mois à la défense et à l'accusation pour préparer leurs dernières cartes. C'est la juge sud-africaine Thokozile Masipa qui a pris cette décision, après que la défense du champion paralympique a signifié qu'elle en avait terminé avec ses témoins. Thokozile Masipa, qui sera seule à juger de la culpabilité de Pistorius, avec le conseil de deux juges assesseurs, attend maintenant les mémorandums écrits de l'accusation et celui de la défense, respectivement le 30 juillet et le 4 août.

Déclaré sain d'esprit et pénalement responsable, le sportif de 27 ans, premier homme handicapé à courir avec des valides aux Jeux Olympiques, à Londres en 2012, plaide non coupable. Il est passible de la prison à vie, soit une peine de 25 ans de réclusion incompressible.