Tentative de record de France de parachutisme, près de Lille

SPORT Le ciel de Bondues va connaître, pour la première fois, une performance de haut vol, entre le 7 et le 8 septembre...

Gilles Durand

— 

Figure de descente en formation.
Figure de descente en formation. — Craig O'Brien

L'aérodrome de Bondues s'apprête à prendre de la hauteur. Une tentative de record de France en parachutisme aura lieu les 8, 9 et 10 septembre sur le site, ouvert au public pour l'occasion. A raison de quatre ou cinq tentatives par jour, pas moins de cent parachutistes vont s'atteler à battre un record plafonné actuellement à 35 personnes. Un événement inédit dans la métropole et un exercice rare en France, pour célébrer les 60 ans de l'aéroclub de Bondues.

Six avions mobilisés

Le principe: réaliser, en plein ciel, des figures qui doivent être homologuées. «Une minute de chute libre et entre deux et cinq minutes de descente en parachute», explique Marie-Laure Febvre, membre de l'école de parachutisme de Lille-Bondues et sélectionnée dans l'équipe française qui va tenter ce record spectaculaire. Coordonner les mouvements de cent personnes à la fois n'est pas une mince affaire. «Même si les Français excellent individuellement en parachutisme, le saut en grande formation n'est pas très développé», remarque Marie-Laure Febvre. L'événement nécessitera l'utilisation de six avions à 5.000 mètres d'altitude et un écran géant diffusera les évolutions des parachutistes dans les airs.