Le padel débarque dans le Nord

DÉCOUVERTE Un nouveau sport de raquettes à tester près de Lille…

Mikael Libert

— 

Le padel, sport de raquettes, arrive dans le Nord.
Le padel, sport de raquettes, arrive dans le Nord. — M.Libert/20 Minutes

C’est un peu comme du tennis, mais avec une touche de squash. Le 13 juin, le club Padel Sensation ouvrait ses portes dans les murs d’un ancien entrepôt, rue Chappe, à Villeneuve d’Ascq.

Inconnu en France

Ce sport de raquette, inconnu en France, est né au Mexique dans les années 1970. Il s’est ensuite très vite répandu en Espagne où il est pratiqué par plus de quatre millions d’adeptes (dont Rafael Nadal), contre 5.000 en France actuellement. Le principe est assez simple: deux équipes de deux joueurs s’affrontent sur une surface en synthétique de 10m sur 20, séparés par un filet. Le terrain est entouré de grillage, sauf sur la partie arrière et les coins, où celui-ci est remplacé par du verre ou de béton. Du tennis, on reprend les balles, le mode de calcul des points et le principe du rebond unique. Du squash, on reprend la possibilité de jouer sur les surfaces verticales. Les raquettes sont plus petites que celles utilisées pour jouer au tennis, et les cordes ont été remplacées par une mousse recouverte d’une couche de carbone ou de fibre de verre.

Youssef Bachéri, gérant du club villeneuvois, a découvert le padel en 2012 lors d’un voyage aux Etats-Unis. Avec deux amis, ils flairent le bon coup et décident d’importer le concept dans la région. Le benchmark de la concurrence est vite fait: il n’y a aucun club dans le Nord de la France. «Nous avons investi 650.000€ pour aménager un ancien entrepôt de 1800m2, déclare Youssef Bachéri. Il y a quatre terrains pour jouer en double et un pour jouer en simple.» Côté chiffres, le maître des lieux ne cache pas ses ambitions: «En un mois, 130 personnes se sont abonnées. Nous visons les 3.000 d’ici la fin de l’année.»

Pour la pratique, il faut se tourner vers Pablo, le professeur espagnol: «C’est un sport physique car il faut beaucoup courir. Techniquement, c’est moins compliqué que le tennis avoue-t-il, même si la surface du terrain et la conception des raquettes en font un jeu rapide. On peut aussi jouer en famille, c’est très ludique.» Il n’y a pas d’âge pour commencer, mais Pablo conseille d’initier les enfants à partir de huit ans, «pour la coordination des mouvements».

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook et sur Google +