Coup de poignard mortel

— 

Une rixe qui tourne au drame. Un homme de 25 ans doit être déferré ce mercredi devant un juge en vue d'être mis en examen pour homicide volontaire, a-t-on appris auprès du parquet de Dunkerque. Lundi en fin d'après-midi, il avait poignardé trois personnes à Dunkerque, alors qu'il était en état d'ébriété. L'une des victimes, un SDF, avait succombé à ses blessures. « Il reconnaît les faits, souligne le procureur Eric Fouard. Il explique son premier geste contre un SDF par une altercation. Sorti de cure d'addictologie à l'alcool, il cherchait l'adresse d'un foyer d'hébergement. Le SDF se serait moqué de lui et l'aurait giflé. » Pour les deux autres personnes, il ne fournit aucun mobile et aurait agi « sur un coup de folie », précise le procureur. L'homme était encore en garde à vue mardi. G. D.