Des économies en la matière

ÉDUCATION L'académie de Lille réussit à faire baisser le coût du baccalauréat 2014...

Gilles Durand
— 
Les lycéens ont passé la première épreuve du baccalauréat (archives).
Les lycéens ont passé la première épreuve du baccalauréat (archives). — Lcham / Sipa

Le rectorat corrige le tir. Cette année, le coût du baccalauréat va baisser dans l'académie de Lille, laquelle annonce une économie de 13€ par candidat (83,60€ en 2013, 70,80€ en 2014). Dans le même temps, le nombre de correcteurs se réduit de 9800 à 8400, alors que les candidats sont un peu plus nombreux que l'an dernier. Cette baisse, néanmoins, n'a pas mobilisé le monde enseignant.

Moins de déplacements

​«A priori, le nombre de copies à corriger n'a pas augmenté cette année. Nous n'avons pas été sollicités sur le sujet en tout cas», souligne Karine Boulonne, secrétaire académique du syndicat SNES. L'explication pourrait se trouver ailleurs. «D'une part, l'épreuve d'histoire-géographie a été avancée en première, ce qui libère des heures de corrections, avance Karine Boulonne. D'autre part, les professeurs qui surveillent sont envoyés dans des centres d'examen proches de leur domicile, ce qui n'était pas systématiquement le cas auparavant. ça réduit les frais de déplacement.» Pour le FSU, le compte n'y est pas. «Davantage de correcteurs améliorerait le travail et ne coûterait pas si cher que ça», note Catherine Piecuch, responsable FSU. Contacté sur le sujet, le rectorat n'a pas donné suite.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook et Google+