Duel de raquettes entre quatre murs

SQUASH Les championnats d'Europe débutent ce mercredi à Valenciennes...

François Launay

— 

Le Français Grégory Gaultier, septuple champion d'Europe et numéro 1 mondial, espère décrocher un nouveau titre.
Le Français Grégory Gaultier, septuple champion d'Europe et numéro 1 mondial, espère décrocher un nouveau titre. — A.Dent / AFP

Coincés entre quatre murs, près d'une soixantaine de joueurs (32 hommes, 24 femmes) vont s'expliquer pendant quatre jours à Valenciennes. On ne parle pas ici du congrès mondial de la claustrophobie mais bien des championnats d'Europe de squash qui débutent ce mercredi dans la cité du Hainaut.

«Le squash, c'est le seul sport en 3D»

Un événement qui réunit tout le gratin de la discipline à commencer par Grégory Gaultier. Le Français, septuple champion d'Europe et numéro 1 mondial briguera une huitième couronne continentale. Chez les femmes, la Française Camille Serme espère décrocher un troisième titre d'affilée. Favoris, les Bleus espèrent briller à domicile, histoire de faire encore plus parler de ce sport de raquettes qui attire plus de 30.000 licenciés en France. «Le squash, c'est le seul sport en 3D. On joue sur un mur frontal, deux murs latéraux et un mur arrière. Ca se joue en trois sets gagnants de onze points», explique Frédéric Bardzinski, président de la section squash du TSBV (Tennis Squash Badminton Valenciennes).

Pour ces championnats, un court en verre a même été installé pour l'occasion au milieu de gradins, histoire de mettre encore plus en valeur cette discipline. Sport très physique, le squash est d'ailleurs pratiqué par plus de 40 millions de personnes dans le monde. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'est pas si traumatisant que ça. «L'an dernier, une enquête parue dans le magazine américain Forbes a affirmé que le squash était le sport le plus sain du monde», assure Bardzinski. Il n'y a plus qu'à venir cette semaine à Valenciennes pour s'en convaincre.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook