Kristina Mladenovic crée l'exploit à Roland-Garros

TENNIS La Nordiste a éliminé mardi la Chinoise Li Na, 2e joueuse mondiale...

Roland-Garros, Julien Laloye

— 

Mladenovic exulte après son succès.
Mladenovic exulte après son succès. — M.Medina / AFP

Depuis le temps qu'on l'attendait, on s'était presque détourné d'elle. Promis, ça va changer. Kristina Mladenovic, victorieuse mardi de Li Na (7-5, 3-6, 6-1), deuxième joueuse mondiale et ancienne vainqueur à Paris (2011), a bien mérité sa part d'éloge. «Vous voyez que ça existe l'effet Roland. Ça transcende de jouer chez soi sur un grand court», s'exclame Arnaud Di Pasquale, DTN du tennis français.

Un tableau dégagé

Sur la pente ascendante jusqu'à Wimbledon où elle avait tenu en respect Sharapova l'an passé, Mladenovic avait depuis complètement perdu le fil de sa courte carrière, multipliant les entraîneurs, les défaites au premier tour et les places perdues au classement (103e avant Roland-Garros). «Le tennis est un sport de frustration, avec beaucoup de stress. Kristina a besoin d'être heureuse pour bien jouer, et aujourd'hui c'est le cas», avance Yannick Hesse, son nouvel entraîneur depuis fin avril. «Avant de jouer Li Na, je lui avais dit, "c'est un bon match à jouer pour une fille ambitieuse comme toi. Si tout se passe bien, tu en joueras d'autres, sur des quarts et des demies", reprend Hesse. Laissons venir les choses les unes après les autres, ne commençons pas à parler tableau…» Pourtant, c'est tentant. Riske d'abord, peut-être Petkovic pour poursuivre, et Wozniacki si la Danoise survit jusque-là. Rien de bien effrayant, selon Di Pasquale. «On a tous besoin d'un match référence. Ça peut débloquer un certain nombre de choses. Pour sa carrière, pour sa saison…» Et pour ce tournoi?

■ Lucas Pouille

Le Nordiste, éliminé au 1er tour par l'Argention Juan Monaco (6-3,6-1,6-4) n'a pas eu la même réussite que Mladenovic. Ce mercredi Pauline Parmentier affronte la Kazakhe Shvedova au 2e tour.