Le LMR espère changer de monde

RUGBY Lille ira en Pro D2 samedi s'il gagne ou s'il ne perd pas de plus de cinq points à Montauban...

François Launay

— 

Match aller des 1/2 finales de fédérale 1 de rugby qui opposait Lille à Montauban.
Match aller des 1/2 finales de fédérale 1 de rugby qui opposait Lille à Montauban. — M.Libert/20 Minutes

Lille n'est plus qu'à quatre-vingts minutes d'un immense bonheur. Vainqueur dimanche à domicile de Montauban (17-12) en demi-finale aller de Fédérale 1, le LMR se rend samedi (14 h, en direct sur Eurosport) dans le Sud-Ouest pour le match retour. Un succès voire une défaite par moins de cinq points d'écart permettra au club nordiste de monter en Pro D2. Une accession qui pourrait changer la donne dans plusieurs domaines, comme nous l'explique Jean-Claude Branquart, le président du club.

> Le budget. «Si on monte, le budget devrait se situer entre 4, 2 et 4, 5 millions d'euros, contre 2 millions d'euros en Fédérale 1. Au delà des droits TV en cas d'accession (1,2 million d'euros), j'espère que certains grands noms du Nord vont nous rejoindre pour devenir des partenaires économiques du LMR», explique le président.

> Le calendrier. «En Pro D2, il y aura une plus grande visibilité. On passerait de 9 à 15 matchs à domicile. En termes de rythme, il n'y aurait pas des coupures de deux à cinq semaines comme on peut le voir en Fédérale 1. Là, il y aurait des matchs pendant cinq semaines d'affilée, une coupure d'une semaine et ainsi de suite», poursuit le dirigeant.

> Les adversaires. «Avec des matchs contre Perpignan, Biarritz, Pau ou encore Bourgoin, on affronterait en Pro D2 que des noms qui fleurent bon la France du rugby. Qui aurait pu imaginer ça il y a encore cinq ans?», s'enthousiasme Branquart.

> L'affluence. «En cas de montée, on aura des matchs où on atteindra les 10.000 spectateurs, comme face à Montauban dimanche. D'ailleurs, plus de la moitié des clubs de Pro D2 n'ont pas la capacité qu'on a au Stadium», rappelle le président du LMR.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook

■ Trois cents supporters feront le déplacement

Pour préparer ce match capital, les joueurs et le staff du LMR ont décidé de s'envoler ce vendredi matin de Lesquin pour rallier le Sud-Ouest. Ils seront rejoints sur place par près de 300 supporters. Si aucun bus n'a pu être affrété par le club, de nombreux aficionados ont décidé de partir en minibus pour faire les dix heures de route qui séparent Lille de Montauban. Des Nordistes basés dans le Sud-Ouest viendront compléter la délégation lilloise.