Trois gros du BTP pour le grand stade

URBANISME Les trois grands ont répondu présent. Hier les élus de Lille métropole communauté urbaine (LMCU) ont enregistré les candidatures des groupes Eiffage, Bouygues et Vinci au projet de grand stade à la Borne-de-l'espoir. « Trois leaders mondiaux s'y inté...

©2006 20 minutes

— 

Les trois grands ont répondu présent. Hier les élus de Lille métropole communauté urbaine (LMCU) ont enregistré les candidatures des groupes Eiffage, Bouygues et Vinci au projet de grand stade à la Borne-de-l'espoir. « Trois leaders mondiaux s'y intéressent, ce qui est très positif, a commenté Michèle Demessine, vice-présidente (PC) aux Sports. Trois, c'est bien. Au-dessus, nous aurions perdu du temps. » Aucun groupe étranger n'a donc souhaité postuler, même si l'appel d'offre avait été lancé au niveau européen. Un groupe belge aurait jeté l'éponge faute d'allié en France. La commission d'appel d'offre devra valider ces candidatures le 23 février, sachant que chaque groupe n'a pour l'instant présenté que ses compétences et ses partenaires.Le 1er mars, Eiffage, Bouygues et Vinci auront le cahier des charges en mains pour monter leur projet avant l'automne. « Ce qui nous laisse espérer la livraison du stade pour la fin 2010 », estime Michèle Demessine. Un calendrier qui colle à celui souhaité par le Losc, car « les études de sols n'ont montré aucune mauvaise surprise ». Restent plusieurs étapes intermédiaires, dont la « grande concertation publique » du 15 février au 2 mars sur la révision du plan local d'urbanisme, sur le plan de déplacements et sur la définition de la zone d'activités commerciales. La convention d'occupation avec le Losc, dernier point qui faisait encore débat à LMCU, semble aussi en voie de règlement : d'après Michèle Demessine, « elle sera votée le 30 mars au conseil ».

O. A. et A. M.