Ils dénichent un professeur remplaçant sur Le Bon Coin

ÉDUCATION es parents du lycée Kernanec se sont mobilisés...

Olivier Aballain
— 
L'annonce postée sur leboncoin.fr.
L'annonce postée sur leboncoin.fr. — M. Libert / 20 Minutes

Les parents d'élèves du lycée Kernanec de Marcq-en-Barœul n'en reviennent pas: le professeur de français attendu depuis des semaines par deux classes de seconde est arrivé le 9 mai… grâce à l'annonce qu'ils avaient passée sur leboncoin. fr. L'initiative insolite avait été prise le 10 avril, avec le soutien des fédérations de parents d'élèves FCPE et PEEP.

Sept candidats

«Le conseil d'administration venait de nous répondre qu'il n'y avait toujours pas de remplaçant disponible», se souvient Sylvie Soyeux, présidente de la Fédération de parents d'élèves FCPE à Kernanec. Impossible de terminer l'année sans cours de français. La petite annonce n'a peut-être pas plu à tout le monde, mais les résultats n'ont pas tardé. Selon La Voix du Nord, sept candidats se sont fait connaître. Et le rectorat, au lieu de s'en offusquer, a accepté d'examiner leurs profils pour contenter enfin les deux classes orphelines. «Il n'y avait pas de raison de se priver d'un profil adéquat», commente l'administration, en rappelant qu'elle avait elle-même passé une annonce chez Pôle emploi.

«Le remplaçant rassure les élèves et il a toutes les qualifications requises», se félicite un parent d'élève. En outre, la direction du lycée a affecté une heure de cours en plus des quatre heures hebdomadaires pour rattraper une partie du temps perdu. Il reste maintenant à savoir pourquoi le canal administratif «normal» n'avait pas permis au rectorat de trouver la perle rare. «Il y a trop peu de remplaçants dans l'académie», estime la FCPE.

 

■ Non-remplacés ?

Selon la FCPE, un décompte réalisé en avril faisait état de 37 absences non remplacées dans les lycées de l'académie. En principe, le rectorat ne remplace que les absences  de plus de quinze jours.