En direct, du champ au fournil

ENVIRONNEMENT Une filière régionale de fabrication de pain bio a vu officiellement le jour, lundi...

Gilles Durand

— 

Ptinor, du pain bio fabriqué à 100% dans le Nord.
Ptinor, du pain bio fabriqué à 100% dans le Nord. — M.Libert/20 Minutes

Un pain pétri de vertus environnementales. Le jeune Club des entrepreneurs bio du Nord-Pas-de-Calais lançait, lundi, le Ptinor, un pain bio entièrement fabriqué avec des farines locales. «Il est fabriqué avec un levain naturel à base de miel de châtaigne et de jus de pomme», précise A Pro Bio, association qui promeut le bio dans la région. La farine est fabriquée à Mons-en-Pévèle. Elle sera transformée directement dans différentes boulangeries de la région.

Testé à Vileneuve-d'Ascq

«C'est une concrétisation du deuxième plan régional du développement de la bio», explique Jean-Louis Robillard, vice-président (EELV) chargé de l'Agriculture à la région. Les objectifs sont clairement affichés: produire 200 tonnes de céréales bio et 450.000 pains d'ici à trois ans, soit environ 430 par jour. Deux boulangeries testent depuis quelques jours ce pain: à Renty, près de Boulogne-sur-Mer et à Villeneuve-d'Ascq au magasin Saveurs et Saison. «Ce produit prouve qu'il est possible de manger bio et local, contrairement à ce que pensent beaucoup de consommateurs», explique Florent Leroy, responsable du fournil chez Saveurs et Saison.

Selon Jean-Louis Robillard, «une trentaine de boulangeries contactées ont montré un réel intérêt pour commercialiser ce genre de produits». Mais le développement de cette filière passera par la restauration collective. «Le pain est une denrée facile à introduire dans les cantines. En plus, il a un très bon potentiel de conservation, ce qui évite le gaspillage», estime A Pro Bio. D'ici à 2020, la moitié des lycées de la région doivent intégrer 10% de produits bio dans les menus.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook

■ Cinq filières bio dans la région

Hormis la filière pain et céréales, la région a déjà mis en place quatre autres filières bio: la viande bovine, la viande porcine, les légumes de maraîchage et le lait. La région compte 8% d'agriculteurs et 24% d'entreprises bio en plus par rapport à l'an dernier. «Nous accompagnons la transition vers la bio en prenant en charge les coûts supplémentaires dans la restauration collective», précise Jean-Louis Robillard, vice-président (EELV) à la région.