Les emplettes sans se prendre la tête

CONSOMMATION C'est le chariot plein qu'Isabelle quitte le supermarché. Sans payer... Normal, la scène se déroule à la Ferme du Sart, à Villeneuve-d'Ascq. Depuis le 4 octobre, l'enseigne propose d'acheter ses fruits et légumes frais au moyen de bracelets électroni...

©2006 20 minutes

— 

C'est le chariot plein qu'Isabelle quitte le supermarché. Sans payer... Normal, la scène se déroule à la Ferme du Sart, à Villeneuve-d'Ascq. Depuis le 4 octobre, l'enseigne propose d'acheter ses fruits et légumes frais au moyen de bracelets électroniques. « Le client s'inscrit sur Internet avec sa carte bleue, explique Guillaume Rébillard, à l'origine du concept. Puis, à chaque fois qu'il prend un produit, il enregistre son achat en passant son bracelet électronique devant une borne spécifique. Il sort sans passer devant une caisse. » La facture arrive sur sa boîte mail. Le compte en banque est directement débité. « Entre le travail et les enfants à conduire au sport, c'est un vrai gain de temps », assure Isabelle. Avec en prime, la possibilité de noter les produits achetés. « Plusieurs clients m'ont fait savoir par e-mail que les clémentines étaient sèches. En vingt-quatre heures, j'avais changé de fournisseur », poursuit Guillaume Rébillard. Depuis octobre, 4 000 clients ont fréquenté la Ferme.

V. Vantighem

En mai prochain, la Ferme du Sart devrait transférer son activité dans un nouvel entrepôt de 1 400 m2. Si la mise en place de bornes de paiement dans cette surface est encore à l'étude, l'enseigne a déjà prévu de recruter une vingtaine de personnes. Le supermarché actuel laissera place à une salle de séminaires.