Mixité sociale en option au collège

EDUCATION Côté ségrégation, les collèges lillois peuvent mieux faire. A Lille, 48,5 % des collégiens étaient inscrits dans le privé en 2001, selon une étude. Maître de conférence en sociologie, Brigitte Monfroy tiendra, ce soir, une conférence sur le sujet à l...

©2006 20 minutes

— 

Côté ségrégation, les collèges lillois peuvent mieux faire. A Lille, 48,5 % des collégiens étaient inscrits dans le privé en 2001, selon une étude. Maître de conférence en sociologie, Brigitte Monfroy tiendra, ce soir, une conférence sur le sujet à la Rose des vents*. « L'enseignement privé a bénéficié de la stigmatisation des collèges de quartier, avance celle qui a mené une étude sur la ségrégation à Lille. Au collège Madame-de-Staël du Faubourg de Béthune, par exemple, la mixité sociale du quartier ne se retrouve pas dans l'établissement, alors qu'il bénéficie d'une excellente équipe enseignante. » Un constat qui désole Eric Seling, le principal : « Notre réputation n'est pas bonne. Nous avons quatre classes-pupitres avec un ordinateur pour chaque élève, une classe européenne... Mais on parle plus de l'élève qui a mis le feu au tapis de gym. »

Pour Brigitte Monfroy, « les parents ont une image un peu fausse du privé. Les autres établissements ont le même recrutement que le public avec les mêmes difficultés. » Le directeur du collège privé le plus proche, Saint-Pierre, reconnaît avoir des élèves difficiles, mais dans une moindre mesure. « Nous avons une vraie mixité sociale », revendique-t-il.

A Madame-de-Staël, on compte sur la reconstruction des locaux en 2009 pour relancer ladite mixité. A condition de savoir réguler le jeu des dérogations, qui permettent aux parents de contourner la carte scolaire. Aujourd'hui, 60 % des enfants issus des classes supérieures se retrouvent, par ce biais, à Carnot, le collège public le plus coté de Lille.

Stéphanie Maurice (avec Fanny Bertrand)

* A 20 h, boulevard Van-Gogh à Villeneuve-d'Ascq.

A Lille, une refonte totale de la carte scolaire est programmée dans le but d'améliorer la mixité sociale. Point fort de ce dispositif, la création d'un nouveau collège, boulevard Montebello, qui ouvrira à la rentrée 2008.