Floralille cultive son succès au Grand Sud

ANIMATION L’art floral a récolté de nombreux adeptes grâce à Lille3000...

Emmanuelle Geuns

— 

La petite Orlane est la reine du rempotage pour Floralille.
La petite Orlane est la reine du rempotage pour Floralille. — M.Libert/20 Minutes

«C’est pas tous les jours qu’on fait un labyrinthe avec des fleurs.» Comme d’autres Lillois de tous âges, Gabriel, élève au CP à l’école Boufflers, participe à l’opération Floralille. Lancé en avril par la ville de lille et Lille3000, cet événement culturel propose aux volontaires de participer à la création de deux oeuvres artistiques végétales, qui seront visibles fin mai Grand Place et gare Saint-Sauveur. Le but du jeu: faire pousser 4000 cagettes de fleurs qui composeront deux labyrinthes créés par l’artiste roubaisien Mikostic.

L'opération est un succès

Et comme la nature aime prendre son temps, le tout se déroule en plusieurs étapes. La première a eu lieu le mois dernier au Grand Sud et à Saint Sauveur. Familles, écoles et centres sociaux ont récupéré gratuitement des cagettes garnies de terreau et de plantes à rempoter. «L’opération a rencontré un beau succès, explique Kim Hollant, de Lille3000. Nous pensions distribuer 1500 cagettes, nous en avons donné 500 de plus.» Les participants ont eu un mois pour faire pousser chez eux bégonias, verveines, heuchères et autres plantes avant d’entrer dans la deuxième phase de l’opération: l’installation des oeuvres. Depuis lundi, les jardiniers ramènent leurs cultures au Grand Sud.

Orlane est venue avec sa mère. La jeune fille a contribué «par goût du jardinage et de ce qui est créatif». Fièrement, elle tend ses cagettes à l’animatrice et explique: «Je les ai arrosées en rentrant de l’école. Ça me fait mal au coeur de les laisser, mais je les reprendrai après l’opération. Ça m’a donné envie d’en faire d’autres.» Justement, il reste 2000 cagettes à rempoter. Les volontaires ont jusqu’au 18 mai pour se faire connaître. Ils pourront admirer ces oeuvres participatives du 21 au 25 mai Grand Place et du 21 mai au 9 juin à Saint-Sauveur.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook