Plusieurs scénarios pour une montée en Ligue 1

— 

Istres, Brest et le CA Bastia. Sur le papier, le Racing semble avoir un calendrier favorable en cette fin de saison. Avec des Istréens relégables , des Bretons qui n'ont plus rien à jouer et des Corses déjà relégués, les Sang et Or ont largement les moyens de s'en sortir. Surtout que Lens a son destin en main. Trois succès d'affilée et le club sera certain de retrouver l'élite du football français. Dans le meilleur des cas, Lens pourrait même valider sa montée vendredi face à Brest pour son dernier match à Bollaert avant au moins un an pour cause de rénovation de l'enceinte en vue de l'Euro 2016. Mais cet au revoir est pour l'instant la seule certitude des Sang et Or. Avec deux points d'avance sur Nancy (4e), Lens n'a pas une énorme marge. La preuve, même avec deux victoires et un nul sur ses trois derniers matchs, le Racing peut échouer sur le fil si Nancy gagne ses trois derniers matchs (à Laval, contre Angers et face à Auxerre) et remonte sa différence de buts (+12 pour Lens, + 9 pour Nancy). Pour éviter de sortir la calculatrice et de se faire de gros maux de tête, Lens sait ce qu'il lui reste à faire. F. L.