Un détenu de Loos atteint de tuberculose

PRISON Nouveau cas de tuberculose à l'établissement pénitentiaire de Loos-Sequedin. La maladie s'est déclarée le 17 janvier chez un détenu de la maison d'arrêt, qui a été transféré à l'unité hospitalière sécurisée du CHR de Lille. Problème : enfermé pour un...

©2006 20 minutes

— 

Nouveau cas de tuberculose à l'établissement pénitentiaire de Loos-Sequedin. La maladie s'est déclarée le 17 janvier chez un détenu de la maison d'arrêt, qui a été transféré à l'unité hospitalière sécurisée du CHR de Lille. Problème : enfermé pour une courte peine, il a passé un mois à Loos, en contact avec d'autres prisonniers et les surveillants de l'établissement.

Ses codétenus, ainsi qu'une quarantaine de surveillants de Sequedin (où il a passé une journée d'accueil) et cent quarante agents de Loos vont passer une radio de dépistage, « sans doute la semaine prochaine », selon le directeur, Pascal Ruffié. « Cette fois, la direction a pris le taureau par les cornes », s'est satisfait le syndicat de surveillants Ufap, faisant référence à un premier cas survenu en novembre à Sequedin. A l'époque, une partie de l'équipe en relation avec le détenu avait tardé à être dépistée. Selon la direction, « la maladie vient probablement de l'extérieur ». « Nous continuons à demander le dépistage de tous les agents, y compris ceux qui n'ont pas côtoyé le malade », précise en tout cas l'Ufap.

O. A.