L'ouvrage du BTP fissuré par les élus

©2006 20 minutes

— 

La bétonneuse ne tourne pas toujours rond pour la fédération régionale du bâtiment. En dressant hier les perspectives de la profession pour 2007, le président Benoît Loison est revenu sur les nombreux appels d'offres infructueux lancés par les collectivités. « Le prix des matières premières a considérablement augmenté depuis plusieurs années. Mais ils ne comprennent pas que nos prix s'élèvent en conséquence. » Dans son viseur, les promoteurs privés, mais aussi les élus qui s'engouffrent dans la brèche du bâtiment pour leurs plans de rénovation urbaine. « Nous ne sommes pas prêts à perdre de l'argent pour travailler avec eux, a lâché Olivier Tommasini, chef d'une entreprise de gros oeuvre. Il faut faire passer le message. » Il pourrait être entendu dès demain. Les élus régionaux ont rendez-vous pour faire le point sur une étude intitulée « Bâtiment et commande publique ». « S'il y a un problème, nous serons fixés », a commenté Pierre de Saintignon, vice-président (PS) chargé de l'Economie à la région.

Vincent Vantighem