«On accepte quelques écarts»

EDUCATION Alain Godon, proviseur du lycée Jean-Moulin de Roubaix, évoque les atouts de l'établissement...

Gilles Durand

— 

Alain Godon, proviseur du Lycée Jean Moulin à Roubaix.
Alain Godon, proviseur du Lycée Jean Moulin à Roubaix. — M.Libert/20 Minutes

Comme l'an passé, le lycée Jean-Moulin de Roubaix fait partie des plus efficaces (voir encadré) pour amener les élèves au bac. Entretien avec le proviseur sur la réussite de son établissement.

Quelle est la recette pour réussir?

Il n'y a pas de recette, sinon elle serait appliquée partout. La stabilité des équipes d'encadrement, la solidarité entre elles et la capacité à comprendre les élèves ont formé, au fil du temps, une culture d'établissement qui permet cette réussite. Ce n'est pas le fruit d'une organisation spécifique. Nous avons les mêmes dispositifs qu'ailleurs. L'alchimie qui s'est créée reste dure à comprendre même quand on la vit de l'intérieur.

Accordez-vous une place importante à la discipline, par exemple?

Il faut être à la fois rigoureux, bienveillant et cohérent. On accepte les écarts seulement s'ils sont exceptionnels. Sinon, les sanctions tombent. Je n'ose pas penser que dans d'autres établissements, c'est différent.

Quels sont les atouts de votre lycée?

Il existe plusieurs voies de formation, générale, technologique, professionnelle, mais aussi l'apprentissage ou le Greta. Des passerelles se sont créées. Notre capacité à orienter aide aussi à effectuer une bonne scolarité. Sans oublier qu'un tiers de l'effectif du lycée est en BTS et tire vers le haut.

Que souhaiteriez-vous mettre en place pour améliorer ces résultats?

Nous réfléchissons depuis plusieurs mois sur la façon de mieux préparer nos élèves à l'enseignement supérieur car certains manquent d'autonomie. On essaie d'imaginer un parrainage pour l'ensemble des premières et des terminales avec des étudiants extérieurs inscrits en IUT, par exemple.

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook

■ Classement par valeur ajoutée

Le Parisien a choisi comme critère, la valeur ajoutée (VA) qui tient compte des caractéristiques sociodémographiques et scolaires des élèves. Dans son classement national – qui ne prend en compte que les lycées présentant plus de 50 élèves au bac –, Jean-Moulin est 4e (VA 29) avec un taux de réussite de 78%. Au niveau régional, les premiers sont le lycée privé Saint-Joseph d'Hazebrouck (VA 34) et le lycée professionnel Val de Lys à Estaires (VA 47).