Aubry pour un troisième départ

POLITIQUE Désignée vendredi au conseil, la maire de Lille veut «redonner confiance» aux Lillois...

Olivier Aballain

— 

La socialiste Martine Aubry a été élue maire de Lille par le conseil municipal.
La socialiste Martine Aubry a été élue maire de Lille par le conseil municipal. — M.Libert/20 Minutes

Elue haut la main avec les voix des 47 colistiers PS-EELV (sur 61 conseillers), Martine Aubry a entamé vendredi son troisième mandat de maire de Lille. Vivre ensemble, éducation, logement : les priorités de la municipalité restent les mêmes. Mais ce troisième mandat ne sera sans doute pas seulement une réplique des précédents. Voici pourquoi.

Des nouvelles têtes. La plus remarquée des «entrantes» est Charlotte Brun, 37 ans, arrivée à Lille il y a quelques mois et promue 5e adjointe. Mais en fait, 12 des 24 adjoints ne l'étaient pas lors du mandat précédent. Arrivent aussi des «espoirs» du PS: la Parisienne Estelle Rodes et le benjamin du conseil, Martin David-Brochen (24 ans). L'arbitre de foot Antony Gautier, 18e adjoint, sera peut-être un renfort précieux en cas de conflit interne...

Une opposition différente? Côté UMP-UDI, seuls 2 des 9 élus étaient présents dans le mandat précédent. Le groupe d'opposition, mené par Jean-René Lecerf, se veut plus pugnace que par le passé. Ce qui ne veut pas dire agressif: les premiers débats, vendredi, sur le nombre d'adjoints notamment (Jean-René Lecerf estime que 24, c'est trop, quand le FN milite pour 15), ont été cordiaux. La nouveauté vient aussi de l'extrême droite de l'assemblée, avec le retour des élus FN (5).

Conseils de quartier en public. C'est l'un des points de l'accord de gestion PS-EELV: un «ou deux» conseils de quartier (sur dix) devraient expérimenter des séances en public, en plus de la séance «bilan» organisée une fois par an. De quoi retisser le lien entre la municipalité et les habitants? «On verra bien, mais cela vaut le coup d'essayer», estime Martine Aubry, très affectée par le taux d'abstention aux municipales (51,4%).

>> Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook