Monaco-Lens: Les Nordistes s'écrasent sur le Rocher

FOOTBALL Le Racing a été balayé à Monaco (6-0) en quart de finale de la Coupe de France...

François Launay
— 
Les Lensois n'ont jamais été en mesure d'inquiétier les Monégasques.
Les Lensois n'ont jamais été en mesure d'inquiétier les Monégasques. — V. Hache / AFP

La marche était beaucoup trop haute. Etrillé mercredi (6-0) sur la pelouse de Monaco, le RC Lens ne fera pas partie du dernier carré de la Coupe de France. Après Bastia en seizièmes et Lyon en hutièmes, les Sang et Or n'ont pas réussi à accrocher une troisième équipe de Ligue 1 à leur tableau de chasse. Pas sûr cependant que le Racing en tire d'énormes regrets, vu la supériorité monégasque dans tous les domaines.

Une fessée mémorable

Surtout que Lens a une autre belle aventure à mener. Deuxième de Ligue 2 à huit journées de la fin, les hommes de Kombouaré vont désormais tout miser sur la montée dans l'élite, l'objectif prioritaire de leur saison. La coupe de France laissera quand même de beaux souvenirs avec l'image de ces 1500 fans lensois réunis et déchâinés dans un virage du stade Louis II. Une belle image qu'a pu apprécier Hafiz Mammadov, propriétaire azéri du club, venu assiter à la rencontre en compagnie de Gervais Martel. Il faut dire que le spectacle était dans les tribunes côté lensois avec des supporters artésiens qui n'ont jamais lâché leur équipe.

Pourtant, sur le terrain, les Sang et Or sont passés complètement à côté de leur sujet. Rapidement mené au score sur un but hors-jeu d'Ocamlpos (18e), Lens n'a plus jamais refait surface. Complètement dépassés, les Nordistes ont sombré sur la Principauté. Les bourreaux ont pour nom Berbatov (41e), Rivière (54e), Fabinho (58e), de nouveau Ocampos (67e) et l'ancien Lenois Kondogbia (85e). N'en jetez plus, la coupe est pleine et la fessée fait très mal. Le Racing, qui rêve d'entrer dans la cour des grands, a encore du chemin à parcourir et de gros progrès à faire.

» Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook