L'art dépeint sur Twitter

NUMÉRIQUE La Semaine des musées, qui a débuté ce lundi, mise sur ce réseau social...

Gilles Durand
— 
Une exposition au musée du Palais des beaux arts de Lille.
Une exposition au musée du Palais des beaux arts de Lille. — M.Libert/20 Minutes

«Vous savez, dans le monde culturel, Twitter n'est pas un outil très utilisé.» Pour le web-manager du Louvre-Lens, l'initiative lancée pour la Semaine des musées devrait faire évoluer les mœurs. Quatre musées régionaux participent à cette opération européenne de sensibilisation au tweet. Chaque jour, depuis lundi, une thématique différente, prenant la forme d'un hashtag -par exemple, ce mercredi, «#LoveMW» («J'aime la Museum Week»)-, permet au public de partager ses coups de cœur ou de laisser libre cours à son imagination sur Twitter.

Toucher un nouveau public

Si la plupart des musées de la région animent une page Facebook, l'utilisation de Twitter est moins répendue. Sauf aux musées de Boulogne-sur-Mer (1750 «followers » ou abonnés) et portuaire de Dunkerque qui se sont engagés sur les réseaux sociaux d'abord via Twitter. «Nous allons sûrement lancer notre Facebook la semaine prochaine, alors que notre Twitter existe depuis deux ans, note Catherine Clerc, au musée portuaire. ça permet de nous faire connaître au-delà du Dunkerquois.» Le Louvre-Lens, qui bénéficie de davantage de moyens, a pu développer de concert Facebook et Twitter. Avec ses 5700 followers, il fait figure de locomotive régionale. «On est davantage présent sur Facebook, mais notre stratégie communautaire n'est pas encore totalement mise en place», explique le web-manager.

A Lille, le Palais des Beaux-Arts a ouvert son compte Twitter en octobre pour toucher un nouveau public. Dans le cadre de l'Open Museum Air qui ouvre le 11 avril, le clip du groupe Air a fait exploser le nombre de vues sur le site Facebook où il était diffusé. Preuve du dynamisme des réseaux sociaux.

» Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook