Lille présent aux rendez-vous

FOOTBALL Dimanche à Monaco (1-1), Le Losc a encore confirmé qu'il savait embêter les meilleurs...

François Launay

— 

Le lillois Divock Origi lors du match Losc-Fcsm en février 2014.
Le lillois Divock Origi lors du match Losc-Fcsm en février 2014. — M.Libert/20 Minutes

Une avance qui se réduit à trois points sur Saint-Etienne (4e) et à six sur Lyon (5e), une défense qui n'est plus la meilleure de Ligue 1 (19 buts encaissés contre 18 au PSG). Sur le papier, le nul de Lille (3e) dimanche à Monaco (1-1) n'est pas forcément une bonne affaire. Paradoxalement, ce résultat renforce pourtant Lille dans la lutte pour le podium.

Trouver de la régularité

Comme à Paris il y a trois mois (2-2), le club nordiste a confirmé que, sur un match, il pouvait faire jeu égal avec les grosses cylindrées du championnat. «On a pris quatre points contre Monaco (victoire 2-0 à l'aller), c'est important sur le plan comptable. Cela permet aussi de se situer contre les ogres du championnat», se réjouit René Girard, l'entraîneur nordiste. Quand le niveau s'élève, le Losc répond souvent présent. Hormis à Saint-Etienne début janvier, le club, invaicu depuis sept matchs, ne s'est jamais incliné cette saison contre des équipes du haut du tableau dans des matchs qui attisent les appétits. «Contre Monaco, pour la motivation et préparer le match, c'est du gâteau. Mais il faut que l'on trouve de la régularité contre les autres équipes», prévient le coach nordiste.

Car Lille a souvent tendance à s'endormir quand le pedigree de son adversaire est moins reluisant comme en témoignent ses défaites face à Reims ou Nice ou son match nul à domicile contre Nantes. Justement, le calendrier à venir du Losc recèle de rencontres contre ce genre de formations (Guingamp, Toulouse, Valenciennes). «On a trois points d'avance et un derby approche (entre Lyon et Saint-Etienne). Cela peut nous profiter si on ne fait pas les couillons», assure Girard, conscient des nombreux pièges qu'il reste encore à éviter.

» Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook