Lys-Lez-Lannoy rêve du titre européen

— 

Cela faisait vingt et un ans que ce n'était plus arrivé. Depuis Montpellier en 1993, aucune équipe féminine française n'avait réussi à se hisser en finale européenne. En s'imposant samedi contre les Tchèques d'Hodonin, le club de Lys-Lez-Lannoy a décroché une place en finale de l'ETTU Cup, deuxième Coupe d'Europe de la discipline, face aux Autrichiennes de Strock. Une performance historique dont se réjouit Christian Briffeuil, le président du CP Lys-Lez-Lannoy. «C'est quelque chose d'exceptionnel. Il y a six ans, on jouait le maintien en Pro A et là on se retrouve en finale d'une Coupe d'Europe. Je suis fier», lâche le dirigeant. Surtout que la saison a été marquée par le décès de Valérie Borza, une joueuse du club, emportée par une méningite foudroyante en décembre. Pour honorer sa mémoire, le club, leader de Pro A, espère désormais réussir un doublé historique avec une finale européenne à la clé. F.L.