Le futur Burger King lillois en met plus d'un en appétit

RESTAURATION RAPIDE L'enseigne va bientôt s'installer dans le Nord...

Olivier Aballain
— 
Le restaurant Burger King de l'aéroport Marignane Marseille Provence le 8 janvier 2013.
Le restaurant Burger King de l'aéroport Marignane Marseille Provence le 8 janvier 2013. — PATRICE MAGNIEN/20 MINUTES

Le buzz Burger King a déjà commencé dans la capitale des Flandres, plusieurs mois avant l'ouverture d'un restaurant annoncée le 19 mars. L'enseigne américaine de restauration rapide a en effet placé Lille sur la carte des villes où elle compte s'installer avant la fin de l'année – elle envisage 25 ouvertures en France en 2014 –, avec une préférence, visiblement, pour un «drive». Une annonce qui va ravir les 8363 fans de la page Facebook «Burger King Lille» créée il y a plus d'un an pour réclamer l'arrivée de la marque dans le Nord.

Recrutements en vue

Certains amateurs des enseignes concurrentes déjà présentes à Lille s'en lèchent d'ailleurs également les babines par avance. «Il est temps que MacDo ait un peu de concurrence», estime ainsi Daniel, au sortir du fast-food de la gare Lille-Flandres. Un autre consommateur rencontré à la sortie du Quick croit même savoir que le site est déjà choisi «du côté de Lille-Grand Palais». «J'ai déjà goûté au Whopper (le sandwich star de Burger King) en Allemagne, j'espère pouvoir le déguster ici.» Malika a cru pouvoir profiter d'un « saut » à Paris pour goûter la différence au Burger King Saint-Lazare, «mais il y avait trop d'attente». Quentin, lui, n'est pas trop fan. Il se demande si «ça ne va pas faire fermer d'autres restaurants, surtout si c'est près du centre-ville». Côté emploi, justement, Burger king a annoncé 1200 recrutements en France, soit une petite cinquantaine dans chaque site. Près de 900 candidatures ont déjà été reçues. Avis aux amateurs.

» Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook

■ Part de marché

La franchise Burger King, récupérée en France par le groupe de restauration Bertrand, a affirmé en novembre viser une part de marché d'environ 20% dans le secteur de la restauration rapide.